Après la Q3, Vandoorne avait déclaré avoir rencontré des problèmes de puissances avec son moteur. Selon les sites spécialisés, Vandoorne s'élancera de la 18e place, devant son équipier Fernando Alonso, qui avait écopé d'une pénalité de 35 places, et le Français Romain Grosjean, victime d'un crash en début de qualification. La grille de départ définitive ne sera cependant confirmée que 30 minutes avant le départ du Grand Prix, prévu à 14h. Vandoorne est le septième pilote à écoper d'une pénalité lors de ce Grand Prix pour avoir changé des composants au-delà de la limite autorisée chaque saison, après son équipier Alonso (35 places), l'Espagnol Carlos Sainz Jr (Toro Rosso, 10 places), l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull, 25 places) et son coéquipier néerlandais Max Verstappen (20 places), ainsi que les deux pilotes Renault, le Britannique Jolyon Palmer (15 places) et l'Allemand Nico Hülkenberg (10 places). (Belga)

Après la Q3, Vandoorne avait déclaré avoir rencontré des problèmes de puissances avec son moteur. Selon les sites spécialisés, Vandoorne s'élancera de la 18e place, devant son équipier Fernando Alonso, qui avait écopé d'une pénalité de 35 places, et le Français Romain Grosjean, victime d'un crash en début de qualification. La grille de départ définitive ne sera cependant confirmée que 30 minutes avant le départ du Grand Prix, prévu à 14h. Vandoorne est le septième pilote à écoper d'une pénalité lors de ce Grand Prix pour avoir changé des composants au-delà de la limite autorisée chaque saison, après son équipier Alonso (35 places), l'Espagnol Carlos Sainz Jr (Toro Rosso, 10 places), l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull, 25 places) et son coéquipier néerlandais Max Verstappen (20 places), ainsi que les deux pilotes Renault, le Britannique Jolyon Palmer (15 places) et l'Allemand Nico Hülkenberg (10 places). (Belga)