Cette première réclamation, selon laquelle Max Verstappen aurait enfreint l'article 48.8 du règlement sportif et dépassé Lewis Hamilton alors que la voiture de sécurité était encore engagée, a donc été rejetée par les officiels. "Bien que Verstappen ait, pendant un très court laps de temps, légèrement dépassé Hamilton, il est ensuite revenu derrière le Britannique avant que la safety car ne s'efface", a écrit la FIA dans son rapport. Mercedes estime aussi que la voiture de sécurité aurait dû effectuer un tour de plus. Après quelques tergiversations de la direction de course, il a été décidé que les voitures des retardataires placées entre Hamilton et Verstappen devaient s'effacer, facilitant la tâche du Néerlandais, lancé aux trousses du septuple champion du monde. Selon l'article 48.12, la safety car doit effectuer un tour après le passage des retardataires, ce qui n'a pas été effectué. Les officiels doivent encore publier leur décision. (Belga)

Cette première réclamation, selon laquelle Max Verstappen aurait enfreint l'article 48.8 du règlement sportif et dépassé Lewis Hamilton alors que la voiture de sécurité était encore engagée, a donc été rejetée par les officiels. "Bien que Verstappen ait, pendant un très court laps de temps, légèrement dépassé Hamilton, il est ensuite revenu derrière le Britannique avant que la safety car ne s'efface", a écrit la FIA dans son rapport. Mercedes estime aussi que la voiture de sécurité aurait dû effectuer un tour de plus. Après quelques tergiversations de la direction de course, il a été décidé que les voitures des retardataires placées entre Hamilton et Verstappen devaient s'effacer, facilitant la tâche du Néerlandais, lancé aux trousses du septuple champion du monde. Selon l'article 48.12, la safety car doit effectuer un tour après le passage des retardataires, ce qui n'a pas été effectué. Les officiels doivent encore publier leur décision. (Belga)