"La famille a choisi de ne pas communiquer sur la convalescence de Michael et je respecte cela", a expliqué Brawn sur la BBC jeudi. "Il y a des signes encourageants et nous prions chaque jour pour en voir d'autres. Il est difficile pour moi d'en dire plus, je respecte la décision prise par la famille", a-t-il déclaré. "Il y a beaucoup de rumeurs à propos de l'état de santé de Michael. La plupart sont fausses et nous prions et espérons tous les jours pour continuer à voir des progrès et voir Michael remis de ses terribles blessures un jour", a conclu Brawn, qui a accompagné Schumacher tout au long de sa carrière. Le septuple champion du monde avait été victime d'un sévère trauma crânien après un grave accident de ski le 29 décembre 2013 à Méribel, dans les Alpes françaises. Après plusieurs mois de coma artificiel, il avait pu rejoindre sa maison familiale en Suisse, à Gland, sur les rives du Lac Léman, en septembre 2014. (Belga)

"La famille a choisi de ne pas communiquer sur la convalescence de Michael et je respecte cela", a expliqué Brawn sur la BBC jeudi. "Il y a des signes encourageants et nous prions chaque jour pour en voir d'autres. Il est difficile pour moi d'en dire plus, je respecte la décision prise par la famille", a-t-il déclaré. "Il y a beaucoup de rumeurs à propos de l'état de santé de Michael. La plupart sont fausses et nous prions et espérons tous les jours pour continuer à voir des progrès et voir Michael remis de ses terribles blessures un jour", a conclu Brawn, qui a accompagné Schumacher tout au long de sa carrière. Le septuple champion du monde avait été victime d'un sévère trauma crânien après un grave accident de ski le 29 décembre 2013 à Méribel, dans les Alpes françaises. Après plusieurs mois de coma artificiel, il avait pu rejoindre sa maison familiale en Suisse, à Gland, sur les rives du Lac Léman, en septembre 2014. (Belga)