Leclerc, membre de la Ferrari Academy, auteur d'une brillante saison en Formule 2, où il a signé huit poles et remporté sept courses sur onze, succède à l'Allemand Pascal Wehrlein alors qu'Ericsson, le seul concurrent n'ayant pas marqué un seul point en championnat la saison dernière, reste néanmoins en place. Il disputera en 2018 sa cinquième saison en F1. Il compte aujourd'hui 76 Grands Prix en discipline reine, disputés chez Caterham en 2014 puis chez Sauber. Son meilleur résultat en carrière est une huitième place au GP d'Australie 2015. Il n'a plus marqué de point depuis Monza, la même année. L'avenir de Wehrlein (23 ans), qui a inscrit à lui seul les 5 points de Sauber, dernier au championnat des constructeurs la saison passée, est d'autant plus incertain et sombre que seul Williams doit encore choisir un pilote, qui sera l'équipier du Canadien Lance Stroll. (Belga)

Leclerc, membre de la Ferrari Academy, auteur d'une brillante saison en Formule 2, où il a signé huit poles et remporté sept courses sur onze, succède à l'Allemand Pascal Wehrlein alors qu'Ericsson, le seul concurrent n'ayant pas marqué un seul point en championnat la saison dernière, reste néanmoins en place. Il disputera en 2018 sa cinquième saison en F1. Il compte aujourd'hui 76 Grands Prix en discipline reine, disputés chez Caterham en 2014 puis chez Sauber. Son meilleur résultat en carrière est une huitième place au GP d'Australie 2015. Il n'a plus marqué de point depuis Monza, la même année. L'avenir de Wehrlein (23 ans), qui a inscrit à lui seul les 5 points de Sauber, dernier au championnat des constructeurs la saison passée, est d'autant plus incertain et sombre que seul Williams doit encore choisir un pilote, qui sera l'équipier du Canadien Lance Stroll. (Belga)