Le réseau social Zamante a soumis récemment un questionnaire à un bon millier de footballeurs évoluant aux différents échelons provinciaux et nationaux, de la P4 à la D1. Sport/Foot Magazine a pu prendre connaissance en priorité de ces vérités.

Les thèmes abordés concernaient à la fois des questions purement pratiques, comme la durée du trajet vers les clubs respectifs, les plans de carrière, voire les expériences de chacun en matière de transferts, que des sujets plus délicats, tels les rémunérations, les primes ou encore la corruption.

C'est dans cette dernière catégorie, surtout, que les données sont alarmantes. Nous les avons d'ailleurs soumises à Steven Martens, CEO de l'Union Belge, qui s'est dit particulièrement étonné de leur ampleur. Jugez plutôt : 35 % des sondés ont eu connaissance de joueurs ou entraîneurs approchés pour falsifier un match !

Vous trouverez tous les détails de cette enquête à grande échelle de Zamante dans le numéro de Sport/Foot Magazine de ce mercredi 12 décembre.

La rédaction

Le réseau social Zamante a soumis récemment un questionnaire à un bon millier de footballeurs évoluant aux différents échelons provinciaux et nationaux, de la P4 à la D1. Sport/Foot Magazine a pu prendre connaissance en priorité de ces vérités. Les thèmes abordés concernaient à la fois des questions purement pratiques, comme la durée du trajet vers les clubs respectifs, les plans de carrière, voire les expériences de chacun en matière de transferts, que des sujets plus délicats, tels les rémunérations, les primes ou encore la corruption. C'est dans cette dernière catégorie, surtout, que les données sont alarmantes. Nous les avons d'ailleurs soumises à Steven Martens, CEO de l'Union Belge, qui s'est dit particulièrement étonné de leur ampleur. Jugez plutôt : 35 % des sondés ont eu connaissance de joueurs ou entraîneurs approchés pour falsifier un match ! Vous trouverez tous les détails de cette enquête à grande échelle de Zamante dans le numéro de Sport/Foot Magazine de ce mercredi 12 décembre. La rédaction