Christina Schwanitz avait reçu une injection d'une substance radioactive lors d'un traitement appelé radiosynoviorthesis et efficace en une semaine. "Le traitement a super bien marché. Je n'ai plus aucune douleur", a certifié l'Allemande, 34 ans, championne du monde en 2015 et médaillée de bronze encore en 2019. Après avoir donné naissance à des jumeaux, elle vise un retour au plus haut niveau aux Jeux Olympiques de Tokyo, reprogrammés en 2021. (Belga)

Christina Schwanitz avait reçu une injection d'une substance radioactive lors d'un traitement appelé radiosynoviorthesis et efficace en une semaine. "Le traitement a super bien marché. Je n'ai plus aucune douleur", a certifié l'Allemande, 34 ans, championne du monde en 2015 et médaillée de bronze encore en 2019. Après avoir donné naissance à des jumeaux, elle vise un retour au plus haut niveau aux Jeux Olympiques de Tokyo, reprogrammés en 2021. (Belga)