L'athlète suisse a accepté sa sanction infligée par la chambre disciplinaire de Swiss Olympic, après avoir vu son recours contre la suspension provisoire repoussé. Kariem Hussein, 32 ans, est suspendu pour neuf mois. Il avait remporté la course nationale en 48.84 le 26 juin, réussissant le temps limite pour les JO de Tokyo. Il a expliqué avoir ingéré une pastille de Gly-Coramin après sa finale, avouant avoir pensé que ce stimulant - le nicéthamide - était autorisé non seulement à l'entraînement mais également en compétition. L'échantillon prélevé a révélé la présence de nicéthamide et du métabolite N-ethylnicotinamide, a précisé Swiss Olympic. "L'infraction et la suspension qui en résulte constituent un avertissement pour tous les sportifs et sportives: la prudence n'est jamais trop grande lorsqu'il s'agit de compléments alimentaires", a ajouté le communiqué. (Belga)

L'athlète suisse a accepté sa sanction infligée par la chambre disciplinaire de Swiss Olympic, après avoir vu son recours contre la suspension provisoire repoussé. Kariem Hussein, 32 ans, est suspendu pour neuf mois. Il avait remporté la course nationale en 48.84 le 26 juin, réussissant le temps limite pour les JO de Tokyo. Il a expliqué avoir ingéré une pastille de Gly-Coramin après sa finale, avouant avoir pensé que ce stimulant - le nicéthamide - était autorisé non seulement à l'entraînement mais également en compétition. L'échantillon prélevé a révélé la présence de nicéthamide et du métabolite N-ethylnicotinamide, a précisé Swiss Olympic. "L'infraction et la suspension qui en résulte constituent un avertissement pour tous les sportifs et sportives: la prudence n'est jamais trop grande lorsqu'il s'agit de compléments alimentaires", a ajouté le communiqué. (Belga)