Après la course en ligne des Mondiaux, remportée par le Français Julian Alaphilippe, Evenepoel avait critiqué la tactique de l'équipe belge sur le plateau de la VRT avant que Van Aert ne lui réponde par presse interposée. "Je lui ai envoyé quelques messages peu avant le Nouvel An sans que le sélectionneur Sven Vanthourenhout ne soit au courant", a précisé Evenepoel. "Je lui ai laissé le temps vu son programme chargé en cyclocross. Il n'y a jamais eu de dispute entre nous. Après les Mondiaux, tout a été un peu exagéré, ce qui est dommage car je n'ai jamais voulu cela. Les choses ont été sorties de leur contexte." Pour mettre les choses à plat, Evenepoel et Van Aert vont prochainement se rencontrer. "Mais je ne vais pas dire où et quand, sinon ce ne sera plus une conversation privée", a-t-il souri. "Le sélectionneur sera peut-être là, nous verrons. Nous sommes conscients que nous avons besoin l'un de l'autre. Lors des prochains Mondiaux, Wout a également une belle chance d'être champion du monde. Je lui ai dit que je préfère être sur place que devant ma télévision et que nous devons encore rouler plusieurs Mondiaux ensemble. Nous ne devons pas fermer ce chapitre si rapidement." (Belga)

Après la course en ligne des Mondiaux, remportée par le Français Julian Alaphilippe, Evenepoel avait critiqué la tactique de l'équipe belge sur le plateau de la VRT avant que Van Aert ne lui réponde par presse interposée. "Je lui ai envoyé quelques messages peu avant le Nouvel An sans que le sélectionneur Sven Vanthourenhout ne soit au courant", a précisé Evenepoel. "Je lui ai laissé le temps vu son programme chargé en cyclocross. Il n'y a jamais eu de dispute entre nous. Après les Mondiaux, tout a été un peu exagéré, ce qui est dommage car je n'ai jamais voulu cela. Les choses ont été sorties de leur contexte." Pour mettre les choses à plat, Evenepoel et Van Aert vont prochainement se rencontrer. "Mais je ne vais pas dire où et quand, sinon ce ne sera plus une conversation privée", a-t-il souri. "Le sélectionneur sera peut-être là, nous verrons. Nous sommes conscients que nous avons besoin l'un de l'autre. Lors des prochains Mondiaux, Wout a également une belle chance d'être champion du monde. Je lui ai dit que je préfère être sur place que devant ma télévision et que nous devons encore rouler plusieurs Mondiaux ensemble. Nous ne devons pas fermer ce chapitre si rapidement." (Belga)