Detry, qui a fait deux parcours sans faute jeudi et vendredi avec des scores de 67 et 66 coups, a réussi deux birdies sur les trous huit et dix, après quoi il a dû écrire deux bogeys sur sa carte. Le Bruxellois de 27 ans a redressé la situation avec un eagle sur le par-4 du quinzième trou et un birdie sur le dix-septième. Avec son tour de 68 coups (-3), il a dû abandonner une place et compte trois coups de plus que l'Ecossais Connor Syme qui a pris la tête. "Comme les deux premiers jours, j'ai fait un tour très équilibré", a déclaré Detry. "Sur les trois premiers trous, j'ai eu des chances de birdie et sur le onzième trou, j'ai manqué un putt court, après quoi j'ai fait deux erreurs. Au quinzième trou, j'ai frappé une belle balle et je suis reparti. Je suis vraiment satisfait de la façon dont je joue. Si je peux faire un bon score dès le départ demain, je peux augmenter la pression sur les joueurs qui se trouvent devant moi". Thomas Pieters, qui occupait la 2e place avant le troisième tour, a réalisé un tour spectaculaire avec des hauts et des bas. Sur ses dix premiers trous, il a rentré trois birdies et deux eagles contre lesquels il a dû prendre deux bogeys. L'Anversois de 28 ans a immédiatement pris la tête. Cependant, sur le quinzième trou par-4 de 345 mètres, il a complètement échoué avec un triple-bogey en conséquence. Au seizième trou, Pieters a également dû écrire un bogey sur sa carte. Avec ses 70 coups (-1), il a chuté à une septième place. Nicolas Colsaerts, qui après un faible deuxième tour de 73 coups avait reculé de la 11e à la 50e place. Sa carte de 70 samedi lui a encore fait perdre dix places. Il n'est plus que 60e ex aequo. . (Belga)

Detry, qui a fait deux parcours sans faute jeudi et vendredi avec des scores de 67 et 66 coups, a réussi deux birdies sur les trous huit et dix, après quoi il a dû écrire deux bogeys sur sa carte. Le Bruxellois de 27 ans a redressé la situation avec un eagle sur le par-4 du quinzième trou et un birdie sur le dix-septième. Avec son tour de 68 coups (-3), il a dû abandonner une place et compte trois coups de plus que l'Ecossais Connor Syme qui a pris la tête. "Comme les deux premiers jours, j'ai fait un tour très équilibré", a déclaré Detry. "Sur les trois premiers trous, j'ai eu des chances de birdie et sur le onzième trou, j'ai manqué un putt court, après quoi j'ai fait deux erreurs. Au quinzième trou, j'ai frappé une belle balle et je suis reparti. Je suis vraiment satisfait de la façon dont je joue. Si je peux faire un bon score dès le départ demain, je peux augmenter la pression sur les joueurs qui se trouvent devant moi". Thomas Pieters, qui occupait la 2e place avant le troisième tour, a réalisé un tour spectaculaire avec des hauts et des bas. Sur ses dix premiers trous, il a rentré trois birdies et deux eagles contre lesquels il a dû prendre deux bogeys. L'Anversois de 28 ans a immédiatement pris la tête. Cependant, sur le quinzième trou par-4 de 345 mètres, il a complètement échoué avec un triple-bogey en conséquence. Au seizième trou, Pieters a également dû écrire un bogey sur sa carte. Avec ses 70 coups (-1), il a chuté à une septième place. Nicolas Colsaerts, qui après un faible deuxième tour de 73 coups avait reculé de la 11e à la 50e place. Sa carte de 70 samedi lui a encore fait perdre dix places. Il n'est plus que 60e ex aequo. . (Belga)