Le Courtraisien, 41 ans, et le Sud-Africain, dont il est devenu le coach cette année, se sont qualifiés mercredi en battant 6-4, 7-6 (7/4) en 1h19 l'Australien Matt Reid et le Monégasque Romain Arneodo. "C'était fun", a déclaré Xavier Malisse en conférence de presse après la rencontre. "Le fun est la raison de notre participation au tournoi. On ne s'attendait pas à gagner mais c'est sympa de s'imposer. A la fin, dans le tie-break, l'envie de gagner était toujours là, ça ne part pas. Et Lloyd, qui est surtout ici pour le simple, m'a dit 'on y va', il avait aussi envie de gagner. C'était même fun de jouer un peu plus sérieusement". Après avoir débuté sur le Court 1, Malisse et Harris joueront jeudi sur le court central de la Lotto Arena face au Croate Ivan Dodig, 10e mondial en double, et au Brésilien Marcelo Melo, 21e mondial de la spécialité. La paire Dodig/Melo s'est qualifiée mercredi soir en battant les Néerlandais David Pel et Botic van de Zandschulp 6-4, 7-6 (/4). Xavier Malisse avait joué son dernier match officiel en 2013 à l'Ethias Trophy de Mons. Ce n'est que récemment qu'il a repris le chemin de l'entraînement pour préparer le tournoi d'Anvers. "Le double n'est pas aussi exigeant physiquement. Puis c'est en Belgique, c'est une belle promotion pour le tournoi. Je n'ai recommencé à taper la balle que la semaine dernière. Maintenant, après le match, j'ai un peu mal, j'aurai sans doute un peu plus mal demain, mais globalement ça va, ce sont des petites choses que tout le monde a à 41 ans". Malisse continuera à jouer, mais sur le Champions Tour, le circuit senior de l'ATP. "J'aimerais bien jouer quelques tournois par an", dit l'ancien demi-finaliste, qui va surtout se consacrer à son job de coach de Lloyd Harris. "Je devrais l'accompagner entre douze et quatorze semaines l'année prochaine. C'est un rêve de travailler avec Lloyd. Je me reconnais en lui, même s'il est plus calme que moi sur le court, ça c'est sûr. La relation avec Anthony (Harris, sans relation familiale, ndlr), le coach principal de Lloyd, se passe aussi super bien". (Belga)

Le Courtraisien, 41 ans, et le Sud-Africain, dont il est devenu le coach cette année, se sont qualifiés mercredi en battant 6-4, 7-6 (7/4) en 1h19 l'Australien Matt Reid et le Monégasque Romain Arneodo. "C'était fun", a déclaré Xavier Malisse en conférence de presse après la rencontre. "Le fun est la raison de notre participation au tournoi. On ne s'attendait pas à gagner mais c'est sympa de s'imposer. A la fin, dans le tie-break, l'envie de gagner était toujours là, ça ne part pas. Et Lloyd, qui est surtout ici pour le simple, m'a dit 'on y va', il avait aussi envie de gagner. C'était même fun de jouer un peu plus sérieusement". Après avoir débuté sur le Court 1, Malisse et Harris joueront jeudi sur le court central de la Lotto Arena face au Croate Ivan Dodig, 10e mondial en double, et au Brésilien Marcelo Melo, 21e mondial de la spécialité. La paire Dodig/Melo s'est qualifiée mercredi soir en battant les Néerlandais David Pel et Botic van de Zandschulp 6-4, 7-6 (/4). Xavier Malisse avait joué son dernier match officiel en 2013 à l'Ethias Trophy de Mons. Ce n'est que récemment qu'il a repris le chemin de l'entraînement pour préparer le tournoi d'Anvers. "Le double n'est pas aussi exigeant physiquement. Puis c'est en Belgique, c'est une belle promotion pour le tournoi. Je n'ai recommencé à taper la balle que la semaine dernière. Maintenant, après le match, j'ai un peu mal, j'aurai sans doute un peu plus mal demain, mais globalement ça va, ce sont des petites choses que tout le monde a à 41 ans". Malisse continuera à jouer, mais sur le Champions Tour, le circuit senior de l'ATP. "J'aimerais bien jouer quelques tournois par an", dit l'ancien demi-finaliste, qui va surtout se consacrer à son job de coach de Lloyd Harris. "Je devrais l'accompagner entre douze et quatorze semaines l'année prochaine. C'est un rêve de travailler avec Lloyd. Je me reconnais en lui, même s'il est plus calme que moi sur le court, ça c'est sûr. La relation avec Anthony (Harris, sans relation familiale, ndlr), le coach principal de Lloyd, se passe aussi super bien". (Belga)