"J'ai bien bougé, je me sentais vraiment bien. J'ai aussi mieux servi que lors des demies. J'ai très bien joué durant tout le tournoi mais il faut toujours rester vigilant car en tennis, c'est différent chaque jour", a expliqué Sinner en conférence de presse. Jamais inquiété, il a été capable d'annihiler chaque tentative de l'Argentin dans une finale à sens unique. "Quand vous parvenez à breaker, il faut tenter de conserver cet avantage. J'y suis bien parvenu ces derniers jours", a ajouté l'Italien, qui va prendre la direction de l'Autriche lundi pour disputer le tournoi ATP 500 de Vienne. "Après avoir gagné le tournoi à Washington, j'ai perdu d'entrée à Toronto. Je devrais donc améliorer cet aspect-là, même si je vais d'abord profiter du moment et me relâcher. Ce sera un tournoi et des conditions différentes." Cette semaine à Anvers, Sinner estime avoir "pris les bonnes décisions au bon moment". "Je sais que je dois rester constant et faire le bon coup au moment opportun. Cela ne marche pas toujours, il faut l'accepter. Maintenant, je dois essayer de remporter plus de matches et trouver les solutions quand les choses ne tournent pas aussi bien qu'espéré." S'il avoue volontiers penser à une future qualification pour le Masters de fin de saison, Sinner a aussi insisté sur le fait qu'il "aimait par-dessus tout jouer au tennis". "Je mentirais si je disais que je ne pense pas à Turin mais une fois sur le terrain, vous réfléchissez uniquement à la tactique et au prochain coup", a-t-il expliqué. "Je suis excité à l'idée de relever ce challenge (d'aller aux Finals, ndlr) et je vais tout donner mais cela ne dépend pas que de moi. On verra bien", a ponctué Sinner. (Belga)

"J'ai bien bougé, je me sentais vraiment bien. J'ai aussi mieux servi que lors des demies. J'ai très bien joué durant tout le tournoi mais il faut toujours rester vigilant car en tennis, c'est différent chaque jour", a expliqué Sinner en conférence de presse. Jamais inquiété, il a été capable d'annihiler chaque tentative de l'Argentin dans une finale à sens unique. "Quand vous parvenez à breaker, il faut tenter de conserver cet avantage. J'y suis bien parvenu ces derniers jours", a ajouté l'Italien, qui va prendre la direction de l'Autriche lundi pour disputer le tournoi ATP 500 de Vienne. "Après avoir gagné le tournoi à Washington, j'ai perdu d'entrée à Toronto. Je devrais donc améliorer cet aspect-là, même si je vais d'abord profiter du moment et me relâcher. Ce sera un tournoi et des conditions différentes." Cette semaine à Anvers, Sinner estime avoir "pris les bonnes décisions au bon moment". "Je sais que je dois rester constant et faire le bon coup au moment opportun. Cela ne marche pas toujours, il faut l'accepter. Maintenant, je dois essayer de remporter plus de matches et trouver les solutions quand les choses ne tournent pas aussi bien qu'espéré." S'il avoue volontiers penser à une future qualification pour le Masters de fin de saison, Sinner a aussi insisté sur le fait qu'il "aimait par-dessus tout jouer au tennis". "Je mentirais si je disais que je ne pense pas à Turin mais une fois sur le terrain, vous réfléchissez uniquement à la tactique et au prochain coup", a-t-il expliqué. "Je suis excité à l'idée de relever ce challenge (d'aller aux Finals, ndlr) et je vais tout donner mais cela ne dépend pas que de moi. On verra bien", a ponctué Sinner. (Belga)