Monfils, 6e tête de série dans la Métropole, a eu quelques soucis de santé en début de 3e set. Le médecin du tournoi est monté sur le court pour l'ausculter. Le joueur français de 32 ans, souffrant de maux d'estomac, s'est ensuite absenté plusieurs minutes. "Ce n'est jamais facile de jouer Jo, c'est un très bon joueur, même s'il revient d'une longue absence. Cette semaine n'est pas facile à jouer. Avec le décalage horaire, je ne me sentais déjà pas très bien avant le match", dit Monfils, qui était la semaine dernière au Masters 1000 de Shanghai. "Je pense qu'avec les efforts et l'intensité du match, mon corps m'a un peu lâché. Pendant dix minutes, c'était très dur, j'ai dû sortir du terrain. Le médecin m'a pris deux fois la tension, qui était très basse, et m'a dit que ce n'était pas une bonne idée. Mais je me suis dit que je devais tenir mon service le plus possible. J'ai vomi tout ce que j'avais, je pense que je suis bien déshydraté. J'espère que ce n'est pas trop grave et que je pourrai avoir une nuit correcte. A un moment j'étais pas loin de l'abandon, mais je me suis dit "je vais voir les deux prochains jeux de service et on verra bien. J'ai pu heureusement remporter le match". Monfils sera opposé en quarts au Canadien Vasek Pospisil (ATP 79), qui a battu mercredi soir au 2e tour son compatriote Milos Raonic, 20e mondial et 3e tête de série, en deux sets 7-6 (7/3), 7-5. (Belga)

Monfils, 6e tête de série dans la Métropole, a eu quelques soucis de santé en début de 3e set. Le médecin du tournoi est monté sur le court pour l'ausculter. Le joueur français de 32 ans, souffrant de maux d'estomac, s'est ensuite absenté plusieurs minutes. "Ce n'est jamais facile de jouer Jo, c'est un très bon joueur, même s'il revient d'une longue absence. Cette semaine n'est pas facile à jouer. Avec le décalage horaire, je ne me sentais déjà pas très bien avant le match", dit Monfils, qui était la semaine dernière au Masters 1000 de Shanghai. "Je pense qu'avec les efforts et l'intensité du match, mon corps m'a un peu lâché. Pendant dix minutes, c'était très dur, j'ai dû sortir du terrain. Le médecin m'a pris deux fois la tension, qui était très basse, et m'a dit que ce n'était pas une bonne idée. Mais je me suis dit que je devais tenir mon service le plus possible. J'ai vomi tout ce que j'avais, je pense que je suis bien déshydraté. J'espère que ce n'est pas trop grave et que je pourrai avoir une nuit correcte. A un moment j'étais pas loin de l'abandon, mais je me suis dit "je vais voir les deux prochains jeux de service et on verra bien. J'ai pu heureusement remporter le match". Monfils sera opposé en quarts au Canadien Vasek Pospisil (ATP 79), qui a battu mercredi soir au 2e tour son compatriote Milos Raonic, 20e mondial et 3e tête de série, en deux sets 7-6 (7/3), 7-5. (Belga)