"Je suis vraiment très content d'atteindre la finale et d'avoir battu Harris. C'est un très bon joueur qui a disputé une belle saison", a dit Sinner, qui a aussi remercié le public de la Lotto Arena d'être venu en nombre. "J'ai pris son service assez rapidement dans chaque set et cela m'a aidé à être plus relax." "J'aime tout simplement jouer ici. J'apprécie jouer en intérieur car il n'y ni soleil ni vent. Qu'importe mon adversaire en finale, j'espère disputer un bon match dimanche. Les conditions à Anvers, avec un rebond pas trop haut, conviennent bien à mon jeu. Elles sont similaires à celles de Sofia (où il a enlevé le titre début octobre, ndlr). Il y a deux ans, j'ai atteint à Anvers ma première demi-finale sur le circuit. Je pense que je peux très bien jouer ici", a expliqué Sinner en conférence de presse. Dimanche, l'Italien aura sûrement un double objectif. Outre le titre, il voudra assurément prendre les 250 points réservés au vainqueur pour rester dans la course au Masters de fin de saison. "C'est évidemment dans ma tête, même si je peux déjà être content de ma saison. Je devrai encore bien jouer à Vienne et à Paris mais ma qualification pour le Masters ne dépend pas que de moi", a dit Sinner, 11e à la Race, à deux places du dernier qualifié, le Polonais Hubert Hurkacz. Deux ans après avoir signé la première performance notoire de sa carrière en atteignant le dernier carré du rendez-vous anversois en 2019, le natif du Trentin-Haut-Adige, qui a longtemps fait du ski à haut niveau avant d'opter pour la petite balle jaune, aura l'occasion de succéder au Français Ugo Humbert. "Cela signifie beaucoup pour moi d'être en finale. J'ai bien joué toute la semaine, on verra bien ce que demain nous réserve. Je suis content de disputer une nouvelle finale (sa 5e en 2021, ndlr). Je vais donner le maximum." En finale, il défiera le vainqueur du duel entre l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 14/N.2) et l'Américain de 20 ans Jenson Brooksby, 70e mondial. (Belga)

"Je suis vraiment très content d'atteindre la finale et d'avoir battu Harris. C'est un très bon joueur qui a disputé une belle saison", a dit Sinner, qui a aussi remercié le public de la Lotto Arena d'être venu en nombre. "J'ai pris son service assez rapidement dans chaque set et cela m'a aidé à être plus relax." "J'aime tout simplement jouer ici. J'apprécie jouer en intérieur car il n'y ni soleil ni vent. Qu'importe mon adversaire en finale, j'espère disputer un bon match dimanche. Les conditions à Anvers, avec un rebond pas trop haut, conviennent bien à mon jeu. Elles sont similaires à celles de Sofia (où il a enlevé le titre début octobre, ndlr). Il y a deux ans, j'ai atteint à Anvers ma première demi-finale sur le circuit. Je pense que je peux très bien jouer ici", a expliqué Sinner en conférence de presse. Dimanche, l'Italien aura sûrement un double objectif. Outre le titre, il voudra assurément prendre les 250 points réservés au vainqueur pour rester dans la course au Masters de fin de saison. "C'est évidemment dans ma tête, même si je peux déjà être content de ma saison. Je devrai encore bien jouer à Vienne et à Paris mais ma qualification pour le Masters ne dépend pas que de moi", a dit Sinner, 11e à la Race, à deux places du dernier qualifié, le Polonais Hubert Hurkacz. Deux ans après avoir signé la première performance notoire de sa carrière en atteignant le dernier carré du rendez-vous anversois en 2019, le natif du Trentin-Haut-Adige, qui a longtemps fait du ski à haut niveau avant d'opter pour la petite balle jaune, aura l'occasion de succéder au Français Ugo Humbert. "Cela signifie beaucoup pour moi d'être en finale. J'ai bien joué toute la semaine, on verra bien ce que demain nous réserve. Je suis content de disputer une nouvelle finale (sa 5e en 2021, ndlr). Je vais donner le maximum." En finale, il défiera le vainqueur du duel entre l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 14/N.2) et l'Américain de 20 ans Jenson Brooksby, 70e mondial. (Belga)