"Jouer devant mon public avec le statut de tête de série N.1, cela me met la pression, car le public attend des résultats. C'est à moi de transformer cela en bon tennis. Je prendrai match après match et on verra bien à la fin de la semaine", dit la 1e tête de série de cette épreuve sur surface dure au prize-money de 566.525 euros. Le compteur de David Goffin affiche deux titres sur le circuit ATP, conquis en 2014 à Metz et Kitzbühel. Le Liégeois a aussi perdu quatre finales, en 2014 à Bâle, en 2015 à Rosmalen et Gstaad et la semaine dernière à Tokyo. Après Tokyo, il était engagé au Masters 1000 de Shanghai, où il a été sorti en quarts par Andy Murray. "Je ne suis rentré de Chine que jeudi matin", explique David Goffin. "Je suis venu directement à Anvers. Je suis donc encore un peu fatigué, il n'a y a pas de miracles contre le jetlag. Heureusement, j'ai jusqu'à jeudi pour récupérer. J'ai retrouvé mon meilleur niveau en Asie. Ce voyage m'a boosté physiquement et mentalement. J'ai choisi de jouer beaucoup de matches et pour l'instant, cela porte ses fruits. J'espère pouvoir continuer comme ça jusqu'à la fin de la saison". (Belga)

"Jouer devant mon public avec le statut de tête de série N.1, cela me met la pression, car le public attend des résultats. C'est à moi de transformer cela en bon tennis. Je prendrai match après match et on verra bien à la fin de la semaine", dit la 1e tête de série de cette épreuve sur surface dure au prize-money de 566.525 euros. Le compteur de David Goffin affiche deux titres sur le circuit ATP, conquis en 2014 à Metz et Kitzbühel. Le Liégeois a aussi perdu quatre finales, en 2014 à Bâle, en 2015 à Rosmalen et Gstaad et la semaine dernière à Tokyo. Après Tokyo, il était engagé au Masters 1000 de Shanghai, où il a été sorti en quarts par Andy Murray. "Je ne suis rentré de Chine que jeudi matin", explique David Goffin. "Je suis venu directement à Anvers. Je suis donc encore un peu fatigué, il n'a y a pas de miracles contre le jetlag. Heureusement, j'ai jusqu'à jeudi pour récupérer. J'ai retrouvé mon meilleur niveau en Asie. Ce voyage m'a boosté physiquement et mentalement. J'ai choisi de jouer beaucoup de matches et pour l'instant, cela porte ses fruits. J'espère pouvoir continuer comme ça jusqu'à la fin de la saison". (Belga)