"Je ne suis pas totalement satisfait de plusieurs choses", a déclaré l'ancien numéro un mondial après la rencontre. "J'aurais aimé mieux servir, et avoir davantage un instinct de tueur. Kimmer a commencé à mieux jouer à partir de 3-1 dans le premier set. J'ai eu un peu de chance dans le deuxième set. A la fin du deuxième set, je pensais que j'allais pouvoir gagner, puis on est arrivé au tie-break, que Kimmer a mieux commencé. Tout est possible dans un tie break, c'était plus nerveux". Murray, qui revient progressivement au plus haut niveau après son opération à la hanche en janvier, n'avait jamais rencontré Kimmer Coppejans. "Kimmer ne joue pas souvent sur surface dure, et je ne sais pas pourquoi. Il a le jeu pour, il bouge bien, il a un bon timing. Ca pourrait l'aider sur des surfaces plus rapides. Il ne lui manque pas grand chose pour percer mais c'est dur de percer si on ne joue que sur une seule surface", dit l'Ecossais, retombé au 243e rang mondial et présent à Anvers grâce à un classement protégé. (Belga)