Face aux Turcs (FIVB 33), les Belges ont été battus 25-22, 14-25, 22-25 et 21-25. Le nouveau sélectionneur national Brecht Van Kerckhove, dont c'était la deuxième rencontre comme head-coach, était privé de ses meilleurs éléments. Deroo, Verhees, Van de Voorde, Rousseaux, Van den Dries ou encore Tuerlinckx n'étaient pas sur la feuille de match, optant pour une période de repos après une saison éprouvante. Les Belges se sont alignés avec Lou Kindt, auteur de 25 points, meilleur marqueur, Grobelny (10), Berre Peters (7), Van de Velde (7), Thys (3), D'Heer (2), Van Hoyweghen (1), Cosemans, Wout D'Heer (2) au libero, Tim Verstraete, Stuer, Simon Peeters (7) et Abinet. La Belgique, 12e nation au ranking mondial de la fédération internationale (FIVB), l'avait emporté 3 sets à 2 dimanche face à la Slovaquie (FIVB 27). La Turquie l'avait emporté de son côté 3 sets à 0 face à la Lettonie lors de son premier match. L'autre rencontre de la soirée de mercredi a vu la Slovaquie aller gagner en Lettonie (2-3). Une double confrontation avec la Lettonie (FIVB 65) attend désormais les Belges d'abord à Riga dimanche, puis au Lange Munte de Courtrai, une semaine plus tard le 8 juin (20h00). La phase de groupes s'achèvera par des déplacements en Turquie (12 juin) et en Slovaquie (15 juin). Le vainqueur du groupe se qualifie pour le tour final dans la capitale estonienne Tallinn (21-22 juin). Après l'European Golden League, les Red Dragons disputeront un premier tournoi de qualification olympique (9-12 août). Ils y rencontreront les Etats-Unis (FIVB 2), les Pays-Bas (FIVB 15) et la Corée du Sud (FIVB 24). Le vainqueur de cette poule B sera qualifié pour les JO de Tokyo en 2020. Les Championnats d'Europe débuteront ensuite le 12 septembre. La Belgique accueillera le groupe B et jouera contre l'Autriche (FIVB 37) le 13 (20h30), l'Allemagne (FIVB 27) le 14 (20h30), l'Espagne (FIVB 35) le 15 (15h30), la Slovaquie (FIVB 27) le 17 (20h30) et la Serbie (FIVB 10) le 18 septembre (20h30). (Belga)