Le manager portugais de Videoton, Paulo Sousa (42 ans), est un ex-médian défensif qui a joué en Italie, en Allemagne et en Grèce. C'est probablement là que cet ex-international (51 sélections) a appris à défendre car "Vidi" est une équipe solide et athlétique, qui laisse l'initiative à l'adversaire et joue le plus bas possible.

Avec neuf joueurs derrière le ballon et un attaquant rapide, elle ne laisse donc pas beaucoup d'occasions à l'adversaire. La Gantoise a pu s'en rendre compte mais il faut ajouter que les Hongrois sont efficaces en contre. Balász Toth, le médian défensif, a joué à Genk.

Le joueur à suivre : Renato Neto

Neto a prouvé au Cercle Bruges, où il avait été prêté par le Sporting Lisbonne, qu'il était le relais idéal entre la défense et l'attaque. Médian moderne, il est aussi fort dans son propre rectangle que dans celui de l'adversaire et effectue énormément de travail, notamment grâce à une endurance à toute épreuve.

Malgré sa taille, il possède une bonne technique et fait un peu penser à Marouane Fellaini, même si son moteur est moins puissant que celui du Diable Rouge.

Sport/Foot Magazine

Le manager portugais de Videoton, Paulo Sousa (42 ans), est un ex-médian défensif qui a joué en Italie, en Allemagne et en Grèce. C'est probablement là que cet ex-international (51 sélections) a appris à défendre car "Vidi" est une équipe solide et athlétique, qui laisse l'initiative à l'adversaire et joue le plus bas possible. Avec neuf joueurs derrière le ballon et un attaquant rapide, elle ne laisse donc pas beaucoup d'occasions à l'adversaire. La Gantoise a pu s'en rendre compte mais il faut ajouter que les Hongrois sont efficaces en contre. Balász Toth, le médian défensif, a joué à Genk. Le joueur à suivre : Renato Neto Neto a prouvé au Cercle Bruges, où il avait été prêté par le Sporting Lisbonne, qu'il était le relais idéal entre la défense et l'attaque. Médian moderne, il est aussi fort dans son propre rectangle que dans celui de l'adversaire et effectue énormément de travail, notamment grâce à une endurance à toute épreuve. Malgré sa taille, il possède une bonne technique et fait un peu penser à Marouane Fellaini, même si son moteur est moins puissant que celui du Diable Rouge. Sport/Foot Magazine