Déjà éliminé, Anderlecht débutait la rencontre avec une équipe totalement remaniée avant la réception de Genk dimanche en championnat. Hein Vanhaezebrouck, qui pouvait déjà compter sur Par Zetterberg à ses côtés sur le banc, relançait Appiah, Musona ou encore Morioka et le jeune Kayembe recevait également sa chance dans l'entrejeu tout comme Dauda en pointe de l'attaque. Bien en jambes, l'attaquant ghanéen se créait la première opportunité de la partie mais son centre-tir longeait la ligne de but. L'Anderlechtois le plus en vue touchait le montant peu avant la pause (40e) quelques minutes après un arrêt de Didillon devant Bakos (32e) dans une première mi-temps loin d'être emballante. Les occasions franches se faisaient encore plus rares après la pause et seul Morioka parvenait à inquiéter le portier slovaque d'une frappe enroulée (76e). Les montées de Sambi Lokonga, Amuzu et Verschaeren baissaient encore davantage la moyenne d'âge du onze anderlechtois mais cela ne changeait rien à l'issue de la rencontre qui se terminait logiquement sur un score nul et vierge. Dans l'autre match du groupe, Fenerbahce et le Dinamo Zagreb se sont quittés sur le même score. Au classement, Anderlecht conserve la dernière place avec 2 points derrière Trnava (4 points), Fenerbahce (8 points) et le Dinamo Zagreb (13 points). Le Sporting jouera son dernier match le jeudi 13 décembre au Dinamo Zagreb. (Belga)

Déjà éliminé, Anderlecht débutait la rencontre avec une équipe totalement remaniée avant la réception de Genk dimanche en championnat. Hein Vanhaezebrouck, qui pouvait déjà compter sur Par Zetterberg à ses côtés sur le banc, relançait Appiah, Musona ou encore Morioka et le jeune Kayembe recevait également sa chance dans l'entrejeu tout comme Dauda en pointe de l'attaque. Bien en jambes, l'attaquant ghanéen se créait la première opportunité de la partie mais son centre-tir longeait la ligne de but. L'Anderlechtois le plus en vue touchait le montant peu avant la pause (40e) quelques minutes après un arrêt de Didillon devant Bakos (32e) dans une première mi-temps loin d'être emballante. Les occasions franches se faisaient encore plus rares après la pause et seul Morioka parvenait à inquiéter le portier slovaque d'une frappe enroulée (76e). Les montées de Sambi Lokonga, Amuzu et Verschaeren baissaient encore davantage la moyenne d'âge du onze anderlechtois mais cela ne changeait rien à l'issue de la rencontre qui se terminait logiquement sur un score nul et vierge. Dans l'autre match du groupe, Fenerbahce et le Dinamo Zagreb se sont quittés sur le même score. Au classement, Anderlecht conserve la dernière place avec 2 points derrière Trnava (4 points), Fenerbahce (8 points) et le Dinamo Zagreb (13 points). Le Sporting jouera son dernier match le jeudi 13 décembre au Dinamo Zagreb. (Belga)