"J'ai senti lors d'un sprint une très forte douleur", a déclaré le Suisse d'origine bosnienne. "Peut-être est-ce une contracture à la fesse ? C'est comme si j'avais été touché par un sniper. Le match (de championnat) contre le Club Bruges arrive très vite. Naturellement, j'aimerais y participer. Le Club a deux jours de récupération de plus que nous. Ce n'est évidemment pas très juste." "Nous pouvons être très content de notre match contre Konyaspor", a poursuivi Milicevic. "Nous avons fait la différence en première période. Nous avons levé le pied ensuite. Nous faisons une très bonne affaire, nous restons en course, nous avons préservé nos filets et nous n'avons jamais été mis en danger." Lasse Nielsen, comme toute la défense, a connu une soirée assez tranquille. "Le début de rencontre s'est très bien passé pour nous, presque parfaitement. Nous avons baissé de rythme après le repos et Konysapor a pu rentrer davantage dans le match. La rencontre contre Bruges était-elle dans nos esprits? Pas vraiment. J'ignore pourquoi notre concentration s'est dissipée. Nous avons livré un match méritoire et n'avons connu de problème à aucun moment. Konyaspor ne s'est créé qu'une seule réelle chance de but." (Belga)

"J'ai senti lors d'un sprint une très forte douleur", a déclaré le Suisse d'origine bosnienne. "Peut-être est-ce une contracture à la fesse ? C'est comme si j'avais été touché par un sniper. Le match (de championnat) contre le Club Bruges arrive très vite. Naturellement, j'aimerais y participer. Le Club a deux jours de récupération de plus que nous. Ce n'est évidemment pas très juste." "Nous pouvons être très content de notre match contre Konyaspor", a poursuivi Milicevic. "Nous avons fait la différence en première période. Nous avons levé le pied ensuite. Nous faisons une très bonne affaire, nous restons en course, nous avons préservé nos filets et nous n'avons jamais été mis en danger." Lasse Nielsen, comme toute la défense, a connu une soirée assez tranquille. "Le début de rencontre s'est très bien passé pour nous, presque parfaitement. Nous avons baissé de rythme après le repos et Konysapor a pu rentrer davantage dans le match. La rencontre contre Bruges était-elle dans nos esprits? Pas vraiment. J'ignore pourquoi notre concentration s'est dissipée. Nous avons livré un match méritoire et n'avons connu de problème à aucun moment. Konyaspor ne s'est créé qu'une seule réelle chance de but." (Belga)