Le Standard a eu la chance de trouver rapidement l'ouverture. Sur un coup de coin cadeau offert par les Turcs, Carcela plaçait le ballon sur la tête d'Emond qui concluait au premier poteau (1-0, 17e). Jusque-là, mis à part un coup-franc (dans le 'mur') de Marin (4e), les vice-champions de Belgique n'avaient eu aucune occasion alors que Barbosa avait contraint Ochoa à repousser des poings son centre-tir. Le Portugais allait encore hériter d'un bon ballon mais sa reprise survola le cadre liégeois (21e). L'avertissement ne fut pas retenu par des Liégeois lents et trop peu agressifs et entreprenants à l'instar de Carcela, positionné au centre de l'attaque, Emond évoluant à droite. A la 32e, sur leurs premier coup de coin, les Turcs égalisaient via Ayik à la reprise d'un ballon repoussé par Ochoa (1-1) sur un premier essai de Seleznov. Comme depuis trois matchs, la délivrance des Rouches (qui jouaient en noir) est venue du jeune Djenepo qui de la tête replaçait le Standard aux commandes (40e) à la conclusion d'un centre de Cavanda. Le Malien de 20 ans inscrivait ainsi son 5e but lors des quatre derniers matchs. Les Liégeois étaient loin d'être à l'abri. Dès la reprise, il a fallu un retour de Leifis pour priver Ayik, qui avait gagné son duel face à Ochoa, d'une nouvelle égalisation (46e). Les "Akigo" continuaient à croire en leur chances et conservaient l'initiative. Les hommes de Preud'homme reculaient de plus en plus. Sans doute dans l'espoir de profiter de plus d'espaces en contre-attaque. Leur première occasion est venu du pied de Leifis dont l'envoi de loin frôla le cadre (63e). Un autre arrière, Cavanda, a hérité d'un bon ballon de Carcela mais ne l'a pas exploité (70e). L'exclusion à la 82e, à la suite d'un 2e carton jaune, de Yumlu facilita la fin de match du Standard qui pouvait savourer les trois points, l'objectif premier de la soirée. (Belga)