"Je ne peux pas vraiment expliquer comment nous avons perdu le fil du match", déclare l'entraîneur d'Anderlecht René Weiler. "Après une bonne première mi-temps, nous avons livré une très mauvaise seconde période. Les titulaires montés au jeu en deuxième mi-temps n'ont pas répondu à l'attente". "Il y avait sans doute un peu de suffisance et un manque de concentration de notre part", poursuit le coach du Sporting. "Nous avons aussi manqué de volonté et de discipline. Il faut être plus solidaire sur le terrain. C'était le cas en première mi-temps. Si nous avons des qualités mais que nous ne travaillons pas bien, nous allons avoir des difficultés. J'espère que ce match va nous apprendre quelque chose, qu'il faut toujours être concentré et discipliné". Premier du groupe C avant le coup d'envoi, Anderlecht termine finalement deuxième derrière Saint-Etienne. "Terminer deuxième du groupe, ce n'est pas une grande déception", selon Weiler. "L'objectif, c'était la qualification, et elle était déjà acquise. Premier ou deuxième, cela ne change pas grand-chose pour le tirage au sort, toutes les équipes en lice sont très fortes. Je suis déçu car nous voulions gagner tous nos matches à domicile. Puis perdre 2-3 en menant 2-0, c'est dommage". Anderlecht jouera son prochain match dimanche face au FC Bruges en championnat. "Ce sera un match difficile pour les deux équipes mais je pense que ce sera intéressant. Il faudra tout donner pour le gagner", dit le Suisse, cité au FC Bâle par la presse helvétique. "J'aimerais terminer mon travail ici. Nous avons un objectif et je suis persuadé que nous allons l'atteindre". (Belga)

"Je ne peux pas vraiment expliquer comment nous avons perdu le fil du match", déclare l'entraîneur d'Anderlecht René Weiler. "Après une bonne première mi-temps, nous avons livré une très mauvaise seconde période. Les titulaires montés au jeu en deuxième mi-temps n'ont pas répondu à l'attente". "Il y avait sans doute un peu de suffisance et un manque de concentration de notre part", poursuit le coach du Sporting. "Nous avons aussi manqué de volonté et de discipline. Il faut être plus solidaire sur le terrain. C'était le cas en première mi-temps. Si nous avons des qualités mais que nous ne travaillons pas bien, nous allons avoir des difficultés. J'espère que ce match va nous apprendre quelque chose, qu'il faut toujours être concentré et discipliné". Premier du groupe C avant le coup d'envoi, Anderlecht termine finalement deuxième derrière Saint-Etienne. "Terminer deuxième du groupe, ce n'est pas une grande déception", selon Weiler. "L'objectif, c'était la qualification, et elle était déjà acquise. Premier ou deuxième, cela ne change pas grand-chose pour le tirage au sort, toutes les équipes en lice sont très fortes. Je suis déçu car nous voulions gagner tous nos matches à domicile. Puis perdre 2-3 en menant 2-0, c'est dommage". Anderlecht jouera son prochain match dimanche face au FC Bruges en championnat. "Ce sera un match difficile pour les deux équipes mais je pense que ce sera intéressant. Il faudra tout donner pour le gagner", dit le Suisse, cité au FC Bâle par la presse helvétique. "J'aimerais terminer mon travail ici. Nous avons un objectif et je suis persuadé que nous allons l'atteindre". (Belga)