Buteur pour la première fois sous les couleurs d'Anderlecht, Nicolae Stanciu a permis aux Anderlechtois d'aborder la pause avec un avantage d'un but. "J'ai toujours cru en lui", a déclaré Weiler. "Je suis heureux pour lui qu'il ait enfin trouvé le chemin des filets. Ça va lui donner confiance". Plus largement, c'est tout le groupe qui peut souffler après ce match. "C'est vrai que ça fait du bien à tout le monde de réagir de cette manière après l'accroc contre Waasland-Beveren le week-end dernier. Nous avons su marquer au bon moment et ne pas encaisser dans les moments décisifs. Notre défense a fait du bon travail, surtout face à une équipe forte comme celle de Mayence". Stanciu n'est pas le seul joueur à avoir tapé dans l'oeil de l'entraîneur. "Chipciu a lui aussi tout donné jusqu'à son remplacement à l'heure de jeu. Olivier Deschacht nous a apporté son expérience et la forte personnalité de Kara a été bénéfique pour l'ensemble du groupe. Quant à Teodorczyk, il a été incroyable, remarquable. Il a travaillé pendant 90 minutes pour l'équipe". Les yeux de René Weiler sont désormais rivés vers le duel face à Ostende dimanche prochain. "Un match n'est pas l'autre. Ça sera une nouvelle rencontre compliquée que l'on s'apprête à disputer. Il faudra rester vigilant car Ostende est en confiance et tout le monde veut toujours gagner face à nous", a-t-il conclu. (Belga)

Buteur pour la première fois sous les couleurs d'Anderlecht, Nicolae Stanciu a permis aux Anderlechtois d'aborder la pause avec un avantage d'un but. "J'ai toujours cru en lui", a déclaré Weiler. "Je suis heureux pour lui qu'il ait enfin trouvé le chemin des filets. Ça va lui donner confiance". Plus largement, c'est tout le groupe qui peut souffler après ce match. "C'est vrai que ça fait du bien à tout le monde de réagir de cette manière après l'accroc contre Waasland-Beveren le week-end dernier. Nous avons su marquer au bon moment et ne pas encaisser dans les moments décisifs. Notre défense a fait du bon travail, surtout face à une équipe forte comme celle de Mayence". Stanciu n'est pas le seul joueur à avoir tapé dans l'oeil de l'entraîneur. "Chipciu a lui aussi tout donné jusqu'à son remplacement à l'heure de jeu. Olivier Deschacht nous a apporté son expérience et la forte personnalité de Kara a été bénéfique pour l'ensemble du groupe. Quant à Teodorczyk, il a été incroyable, remarquable. Il a travaillé pendant 90 minutes pour l'équipe". Les yeux de René Weiler sont désormais rivés vers le duel face à Ostende dimanche prochain. "Un match n'est pas l'autre. Ça sera une nouvelle rencontre compliquée que l'on s'apprête à disputer. Il faudra rester vigilant car Ostende est en confiance et tout le monde veut toujours gagner face à nous", a-t-il conclu. (Belga)