L'entraîneur genkois a vu ses joueurs en difficulté dans la première phase du match. "Nous avons montré trop de respect pour notre opposant. Le rythme était plus élevé que ce à quoi nous sommes adaptés. Mais nous avons joué intelligemment et cassé le tempo. Ils n'ont pas pu concrétiser leurs occasions, ce que nous avons réussi une fois que nous étions mieux dans la rencontre." Peter Maes refuse cependant de déjà parler de qualification. "C'était un match important, qui ?uvre des perspectives pour aller un tour plus loin dans la compétition, mais nous restons les pieds sur terre. De gros matchs nous attendent, mais il faudra bien les entamer." Le technicien limbourgeois s'est également exprimé sur la blessure de Thomas Buffel après le coup de genou qu'il a reçu de l'international espagnol Aduriz. "Cela méritait la rouge foncée", a grogné Peter Maes. "Nous évaluerons les dégâts vendredi et verrons si Buffel sera rapidement sur pied." Ernesto Valverde, l'entraîneur de Bilbao, jugeait la victoire genkoise méritée, son équipe n'ayant joué qu'un bon premier quart d'heure selon ses dires. "Le prochain match est de nouveau contre Genk, et nous savons maintenant à quoi nous attendre. Les faits sont que nous sommes derniers du groupe, et que cela va devenir très difficile", soupirait le coach basque. (Belga)

L'entraîneur genkois a vu ses joueurs en difficulté dans la première phase du match. "Nous avons montré trop de respect pour notre opposant. Le rythme était plus élevé que ce à quoi nous sommes adaptés. Mais nous avons joué intelligemment et cassé le tempo. Ils n'ont pas pu concrétiser leurs occasions, ce que nous avons réussi une fois que nous étions mieux dans la rencontre." Peter Maes refuse cependant de déjà parler de qualification. "C'était un match important, qui ?uvre des perspectives pour aller un tour plus loin dans la compétition, mais nous restons les pieds sur terre. De gros matchs nous attendent, mais il faudra bien les entamer." Le technicien limbourgeois s'est également exprimé sur la blessure de Thomas Buffel après le coup de genou qu'il a reçu de l'international espagnol Aduriz. "Cela méritait la rouge foncée", a grogné Peter Maes. "Nous évaluerons les dégâts vendredi et verrons si Buffel sera rapidement sur pied." Ernesto Valverde, l'entraîneur de Bilbao, jugeait la victoire genkoise méritée, son équipe n'ayant joué qu'un bon premier quart d'heure selon ses dires. "Le prochain match est de nouveau contre Genk, et nous savons maintenant à quoi nous attendre. Les faits sont que nous sommes derniers du groupe, et que cela va devenir très difficile", soupirait le coach basque. (Belga)