"Il y a eu des choses positives de notre côté" a souligné le nouveau coach de la formation turc arrivé à son poste le 25 septembre. "On a parfois dominé le jeu mais on a concédé deux buts faciles sans parvenir de notre côté à concrétiser toutes nos phases arrêtées. On aurait pu revendiquer un point mais quand nous avons été réduits à dix c'était devenu plus difficile. Je tiens à ce propos à souligner la mauvaise qualité du trio arbitral qui a pris des décisions discutables. Ce n'est pas une excuse. D'ailleurs, je tiens à féliciter le Standard." (Belga)