"On est fort déçu parce qu'on aurait pu revendiquer un peu plus", a déclaré après la rencontre l'entraîneur du Standard Michel Preud'homme au micro de la RTBF. "On a fait un très bon match face à une très bonne équipe. Le seul regret, c'est qu'on ait pas fait 0-2. On a eu les possibilités de le faire et cela aurait été tout à fait différent. Il y a quand même une certaine satisfaction mais on n'a aucune récompense et aucun plaisir à la fin du match. L'apport de qualité des remplaçants de Krasnodar et la fraîcheur à peut-être fait la différence". Le Standard pointe désormais au 3e rang du groupe J avec 6 points, à trois longueurs de Krasnodar et Séville. Séville que le Standard recevra le jeudi 29 novembre avant de terminer la phase de poules par un déplacement à Akhisar le 13 décembre. "Il faudra qu'on réalise un petit miracle contre Séville. Si on ne bat pas Séville, c'est impossible. Facile à dire, difficile à faire", conclut le coach liégeois. (Belga)

"On est fort déçu parce qu'on aurait pu revendiquer un peu plus", a déclaré après la rencontre l'entraîneur du Standard Michel Preud'homme au micro de la RTBF. "On a fait un très bon match face à une très bonne équipe. Le seul regret, c'est qu'on ait pas fait 0-2. On a eu les possibilités de le faire et cela aurait été tout à fait différent. Il y a quand même une certaine satisfaction mais on n'a aucune récompense et aucun plaisir à la fin du match. L'apport de qualité des remplaçants de Krasnodar et la fraîcheur à peut-être fait la différence". Le Standard pointe désormais au 3e rang du groupe J avec 6 points, à trois longueurs de Krasnodar et Séville. Séville que le Standard recevra le jeudi 29 novembre avant de terminer la phase de poules par un déplacement à Akhisar le 13 décembre. "Il faudra qu'on réalise un petit miracle contre Séville. Si on ne bat pas Séville, c'est impossible. Facile à dire, difficile à faire", conclut le coach liégeois. (Belga)