Dans la foulée du coup d'envoi, Manchester a directement exercé un gros pressing sur son adversaire. Postés très haut, les Red Devils avaient le monopole du ballon. Le Celta Vigo semblait gêné par cette poussée mais son gardien Sergio Alvarez a facilement bloqué un centre de la droite de Fellaini (6e) et Facundo Roncaglia a très bien couvert sur une passe en profondeur de Henrikh Mkhitaryan (8e). Paradoxalement, les Celticos ont hérité de la première grosse occasion: sur un centre rentrant de Nemanja Radoja, Daniel Wass a placé le ballon juste à côté de la tête (11e). Les visités ont connu un bon moment auquel Paul Pogba a mis fin au prix d'une longue chevauchée stoppée à la limite du rectangle (17e). Cette action a inspiré Rashford, qui a ponctué une série de feintes d'une frappe soudaine du droit, obligeant Álvarez à effectuer un arrêt de classe (20e). Après avoir sauvé son équipe d'une claquette, le gardien espagnol a remporté de la jambe le duel face à Mkhitaryan (35e). Comme il n'y a pas deux sans trois, Alvarez a réalisé un nouvel arrêt - plus facile tout de même - sur un tir de Jesse Lingard, qui n'avait pas assez ouvert son pied (40e). A la reprise, Vigo a essayé de gagner du terrain. Grâce à Wass, l'opération a donné des résultats mais Iago Aspas a placé le ballon à côté (52e). Et quand Pione Sisto a frappé en force des 25 mètres, son tir a été légèrement dévié et Sergio Romero a balancé en en corner (59e). Si jusque-là, Manchester avait donné l'impression de vouloir baisser le rythme, ses joueurs offensifs ont apporté un démenti. Sur coup franc, d'une frappe croisée côté ouvert, Rashford a en effet placé le ballon dans le filet opposé (67e, 0-1). Sur un échange avec Jonny, Aspas a eu l'opportunité d'égaliser (73e). Mais les Red Devils auraient pu enlever tout suspense au match retour par Lingard (75e) et sur un coup franc de Pogba (86e). L'autre demie avait été remportée 4-1 par Ajax Amsterdam contre Lyon mercredi. (Belga)

Dans la foulée du coup d'envoi, Manchester a directement exercé un gros pressing sur son adversaire. Postés très haut, les Red Devils avaient le monopole du ballon. Le Celta Vigo semblait gêné par cette poussée mais son gardien Sergio Alvarez a facilement bloqué un centre de la droite de Fellaini (6e) et Facundo Roncaglia a très bien couvert sur une passe en profondeur de Henrikh Mkhitaryan (8e). Paradoxalement, les Celticos ont hérité de la première grosse occasion: sur un centre rentrant de Nemanja Radoja, Daniel Wass a placé le ballon juste à côté de la tête (11e). Les visités ont connu un bon moment auquel Paul Pogba a mis fin au prix d'une longue chevauchée stoppée à la limite du rectangle (17e). Cette action a inspiré Rashford, qui a ponctué une série de feintes d'une frappe soudaine du droit, obligeant Álvarez à effectuer un arrêt de classe (20e). Après avoir sauvé son équipe d'une claquette, le gardien espagnol a remporté de la jambe le duel face à Mkhitaryan (35e). Comme il n'y a pas deux sans trois, Alvarez a réalisé un nouvel arrêt - plus facile tout de même - sur un tir de Jesse Lingard, qui n'avait pas assez ouvert son pied (40e). A la reprise, Vigo a essayé de gagner du terrain. Grâce à Wass, l'opération a donné des résultats mais Iago Aspas a placé le ballon à côté (52e). Et quand Pione Sisto a frappé en force des 25 mètres, son tir a été légèrement dévié et Sergio Romero a balancé en en corner (59e). Si jusque-là, Manchester avait donné l'impression de vouloir baisser le rythme, ses joueurs offensifs ont apporté un démenti. Sur coup franc, d'une frappe croisée côté ouvert, Rashford a en effet placé le ballon dans le filet opposé (67e, 0-1). Sur un échange avec Jonny, Aspas a eu l'opportunité d'égaliser (73e). Mais les Red Devils auraient pu enlever tout suspense au match retour par Lingard (75e) et sur un coup franc de Pogba (86e). L'autre demie avait été remportée 4-1 par Ajax Amsterdam contre Lyon mercredi. (Belga)