A la 3e minute donc, le médian franco-togolais, intecerptant une passe en milieu de terrain, a filé en direction du but, dribblé deux hommes et battu le gardien galicien Sergio Alvarez. Alors que le club liégeois semblait gérer le début de match, l'égalisation espagnole est survenue peu avant le quart d'heure, partant de nulle part, un tir de loin et apparemment anodin de l'Italien Giuseppe Rossi, trompant Jean-François Gillet. Malgré ce coup du sort, les Rouches sont néanmoins parvenus à reprendre la direction du jeu relativement rapidement. Témoin cette belle possibilité qui s'est offerte à Edmilson Jr à la 28e après une approximation de Naranjo et un tir de Benito Raman passé de peu à côté de la cage espagnole à la 37e minute. Le même Raman en a raté une autre d'occase à la 45e minute sur un centre d'Edmilson, sa reprise du droit filant une nouvelle fois à côté de l'objectif. Helas pour eux, les Rouches venaient là de rater leurs plus belles occasions de l'emporter. En seconde mi-temps, le Standard a dans un premier temps pris le jeu à son compte mais sans vraiment se créer d'occasion. A l'heure de jeu, Vigo a cependant rétabli l'équilibre dans les échanges. Le match s'est ensuite limité à quelques escarmouches à l'instar de ce tir sur poteau de Rossi à la 59e. Dans les arrêts de jeu, Dossevi, décentré sur la droite, a dévissé son tir, incarnant ainsi l'impuissance des Liégeois en seconde mi-temps à se créer les possibilités qui leur auraient permis de revendiquer la victoire. (Belga)

A la 3e minute donc, le médian franco-togolais, intecerptant une passe en milieu de terrain, a filé en direction du but, dribblé deux hommes et battu le gardien galicien Sergio Alvarez. Alors que le club liégeois semblait gérer le début de match, l'égalisation espagnole est survenue peu avant le quart d'heure, partant de nulle part, un tir de loin et apparemment anodin de l'Italien Giuseppe Rossi, trompant Jean-François Gillet. Malgré ce coup du sort, les Rouches sont néanmoins parvenus à reprendre la direction du jeu relativement rapidement. Témoin cette belle possibilité qui s'est offerte à Edmilson Jr à la 28e après une approximation de Naranjo et un tir de Benito Raman passé de peu à côté de la cage espagnole à la 37e minute. Le même Raman en a raté une autre d'occase à la 45e minute sur un centre d'Edmilson, sa reprise du droit filant une nouvelle fois à côté de l'objectif. Helas pour eux, les Rouches venaient là de rater leurs plus belles occasions de l'emporter. En seconde mi-temps, le Standard a dans un premier temps pris le jeu à son compte mais sans vraiment se créer d'occasion. A l'heure de jeu, Vigo a cependant rétabli l'équilibre dans les échanges. Le match s'est ensuite limité à quelques escarmouches à l'instar de ce tir sur poteau de Rossi à la 59e. Dans les arrêts de jeu, Dossevi, décentré sur la droite, a dévissé son tir, incarnant ainsi l'impuissance des Liégeois en seconde mi-temps à se créer les possibilités qui leur auraient permis de revendiquer la victoire. (Belga)