Les visiteurs sont confiants avant d'affronter Genk. "C'est mon premier match européen. J'ai dû préparer mon équipe en trois jours", a expliqué Damir Canadi, à la tête du Rapid depuis le 11 novembre. "Malgré cela, nous sommes venus à Genk pour prendre les trois points. Ce match est très important pour mon équipe. La confiance est là, mais nous savons que Genk est une équipe forte, offensive et technique. Les chiffres montrent que leur défense n'est pas toujours sûre, et c'est là que nous devons puiser notre confiance." Genk peut déjà assurer sa qualification jeudi. Pour cela, les Limbourgeois doivent battre les Autrichiens et, dans le même temps, l'Athletic Bilbao doit s'imposer, à domicile, contre Sassuolo. "Au début, Bilbao semblait favori", a analysé Canadi. "Mais toutes les équipes étaient finalement de force égale, ce qui a rendu le classement très excitant. Toutes les équipes peuvent encore passer. Je n'ai eu l'équipe que deux semaines sous ma direction. La semaine dernière, en championnat, ce n'était pas aussi bon que je l'espérais (défaite 2-1 à Salzbourg, NDLR), mais je m'attends à présent à une réaction." (Belga)

Les visiteurs sont confiants avant d'affronter Genk. "C'est mon premier match européen. J'ai dû préparer mon équipe en trois jours", a expliqué Damir Canadi, à la tête du Rapid depuis le 11 novembre. "Malgré cela, nous sommes venus à Genk pour prendre les trois points. Ce match est très important pour mon équipe. La confiance est là, mais nous savons que Genk est une équipe forte, offensive et technique. Les chiffres montrent que leur défense n'est pas toujours sûre, et c'est là que nous devons puiser notre confiance." Genk peut déjà assurer sa qualification jeudi. Pour cela, les Limbourgeois doivent battre les Autrichiens et, dans le même temps, l'Athletic Bilbao doit s'imposer, à domicile, contre Sassuolo. "Au début, Bilbao semblait favori", a analysé Canadi. "Mais toutes les équipes étaient finalement de force égale, ce qui a rendu le classement très excitant. Toutes les équipes peuvent encore passer. Je n'ai eu l'équipe que deux semaines sous ma direction. La semaine dernière, en championnat, ce n'était pas aussi bon que je l'espérais (défaite 2-1 à Salzbourg, NDLR), mais je m'attends à présent à une réaction." (Belga)