Dans le groupe D, où l'Antwerp occupe désormais la dernière place, l'Olympiakos a fait forte impression en remportant une large victoire en déplacement à Fenerbahce, 0-3. Soares a ouvert le score dès l'entame de match (0-1, 6e). En deuxième mi-temps, Masouras a doublé l'avance grecque (0-2, 63e) puis scellé le score final d'un deuxième but, quelques minutes plus tard (0-3, 68e). Au classement, l'Olympiakos caracole ainsi en tête avec 6 points sur 6, suivi par Francfort avec 4 points. Fenerbahce, malgré la défaite, devance l'Antwerp. Les Turcs comptent 1 point, tandis que les Anversois sont toujours bloqués à 0. Dans le relevé groupe C, le Napoli a manqué une occasion d'enregistrer sa première victoire de la campagne, en concédant la défaite, 2-3, face au Spartak Moscou. Les Napolitains avaient pourtant ouvert le score via Elmas dans les premiers instants (1-0, 1re), mais Mario Rui a rapidement été exclu (29e), laissant ses coéquipiers en inférorité numérique pour les 60 dernières minutes. Le Spartak est revenu grâce à un but de Promes (1-1, 55e), et Ignatov a donné l'avance aux siens (1-2, 80e) avant que Promes ne mette les Russes définitivement à l'abri (1-3, 90e). Le but dans les arrêts de jeu d'Osimhen (2-3, 90e+4) n'a pu changer l'issue de la rencontre. Dries Mertens est resté sur le banc pendant tout le match. Dans le même groupe, le Legia Varsovie s'est installé en tête en battant Leicester, 1-0. Emreli a marqué le seul but de la rencontre (1-0, 31e). Leicester, qui alignait Tielemans et Castagne, n'a su faire le nécessaire pour revenir dans la rencontre. Ainsi, c'est un surprenant Legia qui présente un bilan sans faute dans le groupe C, alors que Naples et Leicester occupent les 3e et 4e places avec 1 seul point chacun. Le Spartak est 2e, avec 3 points, après avoir ramené 3 points d'Italie. (Belga)

Dans le groupe D, où l'Antwerp occupe désormais la dernière place, l'Olympiakos a fait forte impression en remportant une large victoire en déplacement à Fenerbahce, 0-3. Soares a ouvert le score dès l'entame de match (0-1, 6e). En deuxième mi-temps, Masouras a doublé l'avance grecque (0-2, 63e) puis scellé le score final d'un deuxième but, quelques minutes plus tard (0-3, 68e). Au classement, l'Olympiakos caracole ainsi en tête avec 6 points sur 6, suivi par Francfort avec 4 points. Fenerbahce, malgré la défaite, devance l'Antwerp. Les Turcs comptent 1 point, tandis que les Anversois sont toujours bloqués à 0. Dans le relevé groupe C, le Napoli a manqué une occasion d'enregistrer sa première victoire de la campagne, en concédant la défaite, 2-3, face au Spartak Moscou. Les Napolitains avaient pourtant ouvert le score via Elmas dans les premiers instants (1-0, 1re), mais Mario Rui a rapidement été exclu (29e), laissant ses coéquipiers en inférorité numérique pour les 60 dernières minutes. Le Spartak est revenu grâce à un but de Promes (1-1, 55e), et Ignatov a donné l'avance aux siens (1-2, 80e) avant que Promes ne mette les Russes définitivement à l'abri (1-3, 90e). Le but dans les arrêts de jeu d'Osimhen (2-3, 90e+4) n'a pu changer l'issue de la rencontre. Dries Mertens est resté sur le banc pendant tout le match. Dans le même groupe, le Legia Varsovie s'est installé en tête en battant Leicester, 1-0. Emreli a marqué le seul but de la rencontre (1-0, 31e). Leicester, qui alignait Tielemans et Castagne, n'a su faire le nécessaire pour revenir dans la rencontre. Ainsi, c'est un surprenant Legia qui présente un bilan sans faute dans le groupe C, alors que Naples et Leicester occupent les 3e et 4e places avec 1 seul point chacun. Le Spartak est 2e, avec 3 points, après avoir ramené 3 points d'Italie. (Belga)