"Je pense que nous aurions pu mettre un terme à la rencontre plus tôt. Nos vingt premières minutes ont été très bonnes", a expliqué Simone Inzaghi, le coach de la Lazio. "Après, nous avons baissé de rythme. Nous avons permis à Zulte-Waregem de rester dans le match. Nous devons remercier Thomas Strakosha pour sa superbe intervention sur la reprise de Peter Olayinka (83e)". "J'avais dit aux joueurs que ce serait un match particulier. Ce n'était pas simple parce que, pour nous, les supporters jouent toujours un rôle. Certains d'entre nous n'avaient jamais joué sans public, alors que cela m'est arrivé à plusieurs reprises quand j'étais joueur. En plus, nos adversaires ont démontré qu'ils étaient bien organisés". (Belga)

"Je pense que nous aurions pu mettre un terme à la rencontre plus tôt. Nos vingt premières minutes ont été très bonnes", a expliqué Simone Inzaghi, le coach de la Lazio. "Après, nous avons baissé de rythme. Nous avons permis à Zulte-Waregem de rester dans le match. Nous devons remercier Thomas Strakosha pour sa superbe intervention sur la reprise de Peter Olayinka (83e)". "J'avais dit aux joueurs que ce serait un match particulier. Ce n'était pas simple parce que, pour nous, les supporters jouent toujours un rôle. Certains d'entre nous n'avaient jamais joué sans public, alors que cela m'est arrivé à plusieurs reprises quand j'étais joueur. En plus, nos adversaires ont démontré qu'ils étaient bien organisés". (Belga)