"Genk a mérité la victoire, ils ont été plus forts dans tous les compartiments comme en témoignent les statistiques. En première période, nous avons montré trop de respect pour cette équipe très costaude physiquement, nous étions trop peu agressif", a expliqué Rösler. "Le seul point positif était que nous étions encore dans la course à la mi-temps (1-0, NDLR). C'était plus équilibré en seconde période, même si Genk s'est un peu retiré après avoir marqué le second but." Champion de Suède à 20 reprises, Malmö n'est parvenu à cadrer qu'un seul tir sur l'ensemble du match. "Il fallait être à notre meilleur niveau pour revendiquer quelque chose et nous ne l'avons pas été", a ajouté Rösler, lucide. "C'est une bonne leçon pour nous en vue du match à domicile, où nous pouvons faire vraiment mieux. Rien n'est perdu avec cette première défaite, il reste cinq matches à jouer." (Belga)