La rencontre débutait mal pour les Limbourgeois qui concédaient un but après six petites minutes de jeu via une talonnade subtile de Mortensen. Les troupes de Philippe Clément avaient du mal à rentrer dans le match et n'inquiétaient que trop rarement Vasyutin, le portier de Sarpsborg pour se retrouver logiquement menés au repos. L'entraîneur genkois effectuait deux changements au repos en lançant Paintsil et Uronen à la place de Nastic et Ndongala. Un double changement qui faisait rapidement effet puisque Trossard rétablissait l'égalité (49e) mais la joie fut de courte durée chez les Limbourgeois, Zachariassen redonnait l'avance à la formation norvégienne cinq minutes plus tard (54e). La partie tournait au vinaigre pour le Racing qui encaissait un troisième but via Mortensen (63e). Genk tentait de réagir mais ne parvenait pas à revenir dans le match et rate l'occasion de prendre une belle option sur les huitièmes de finale. En effet, dans le même temps, Besiktas s'est incliné 2-0 à Malmö. Les Suédois ont profité d'un but contre son camp d'Erkin et d'un penalty de Rosenberg pour arracher la victoire. Les quatre équipes du groupe I comptent trois unités chacune. (Belga)