Comme contre Zulte Waregem, John van den Brom a laissé Théo Bongonda sur le banc, lui préférant Paintsil. Un bon choix puisque, sur passe de Junya Ito, le Ghanéen a infligé le premier goal dans cette compétition aux Hammers (5e, 1-0). Un démarrage en trombe pour des Racingmen, qui se sont montrés dangereux sur les phases arrêtées. Mais Alphonse Aréola ne s'est pas laissé surprendre par les reprises de la tête consécutives de Bryan Heynen et de Paul Onuachu (9e). Sur une accélération de Paintsil, Ito a également gracié le gardien français en tirant à côté alors qu'il était bien placé (20e). Les Limbourgoies l'ont également échappé belle sur un coup franc d'Aaron Cresswell en direction de Craig Dawson dont le coup de tête a été détourné au-dessus de son but par Maarten Vandevoordt (22e). Le gardien limbourgeois a encore eu plus chaud quand il a été surpris par une frappe de Michail Antonio mais Patrik Hrosovsky est arrivé à temps pour sortir le ballon sur la ligne (43e). S'ils ont mieux commencé la deuxième mi-temps que la première, les Hammers ne se sont pas montrés plus précis à l'image d'Antonio, qui est passé sous un centre de Cresswell et de Vladimir Coufal, qui a manqué son tir (48e). Ces actions ont incité David Moyes à donner un visage plus offensif à son équipe: le coach écossais a effectué trois changements d'un coup en lançant notamment un milieu de terrain, Pablo Formals, pour un défenseur, Arthur Masuaku (58e). La manoeuvre a directement porté ses fruits puisque sur un service de Coufal, Benrahma a placé le ballon entre les jambes Vandevoordt (59e, 1-1). Genk, qui n'a plus jamais retrouvé le niveau de la première mi-temps, a reçu plusieurs avertissements par Coufal (69e) et Dawson (73e) avant que Benrahma ne frappe à nouveau. Après avoir effacé Mujaid Sadick, l'Algérien a poussé le ballon au fond à nouveau entre les jambes de Vandevoordt (82e, 1-2). Les jeux n'étaient pas faits car sur un centre d'Ángelo Preciado à peine monté au jeu (87e), Soucek a mis le ballon dans son but sur un centre destiné à Onuachu (88e, 2-2). (Belga)

Comme contre Zulte Waregem, John van den Brom a laissé Théo Bongonda sur le banc, lui préférant Paintsil. Un bon choix puisque, sur passe de Junya Ito, le Ghanéen a infligé le premier goal dans cette compétition aux Hammers (5e, 1-0). Un démarrage en trombe pour des Racingmen, qui se sont montrés dangereux sur les phases arrêtées. Mais Alphonse Aréola ne s'est pas laissé surprendre par les reprises de la tête consécutives de Bryan Heynen et de Paul Onuachu (9e). Sur une accélération de Paintsil, Ito a également gracié le gardien français en tirant à côté alors qu'il était bien placé (20e). Les Limbourgoies l'ont également échappé belle sur un coup franc d'Aaron Cresswell en direction de Craig Dawson dont le coup de tête a été détourné au-dessus de son but par Maarten Vandevoordt (22e). Le gardien limbourgeois a encore eu plus chaud quand il a été surpris par une frappe de Michail Antonio mais Patrik Hrosovsky est arrivé à temps pour sortir le ballon sur la ligne (43e). S'ils ont mieux commencé la deuxième mi-temps que la première, les Hammers ne se sont pas montrés plus précis à l'image d'Antonio, qui est passé sous un centre de Cresswell et de Vladimir Coufal, qui a manqué son tir (48e). Ces actions ont incité David Moyes à donner un visage plus offensif à son équipe: le coach écossais a effectué trois changements d'un coup en lançant notamment un milieu de terrain, Pablo Formals, pour un défenseur, Arthur Masuaku (58e). La manoeuvre a directement porté ses fruits puisque sur un service de Coufal, Benrahma a placé le ballon entre les jambes Vandevoordt (59e, 1-1). Genk, qui n'a plus jamais retrouvé le niveau de la première mi-temps, a reçu plusieurs avertissements par Coufal (69e) et Dawson (73e) avant que Benrahma ne frappe à nouveau. Après avoir effacé Mujaid Sadick, l'Algérien a poussé le ballon au fond à nouveau entre les jambes de Vandevoordt (82e, 1-2). Les jeux n'étaient pas faits car sur un centre d'Ángelo Preciado à peine monté au jeu (87e), Soucek a mis le ballon dans son but sur un centre destiné à Onuachu (88e, 2-2). (Belga)