Sans son staff technique et ses leaders techniques que sont, entre autres, Hans Vanaken, Noa Lang et Charles De Ketelaere, le Club a aussi vu Bas Dost sortir peu avant l'heure de jeu. "Tout le monde est déçu car nous savons que nous méritions plus", a avoué Rik De Mil, propulsé entraîneur ad interim après la mise en quarantaine de Philippe Clement. "Les joueurs méritaient plus. Mais c'est le football et nous devons l'accepter. La campagne européenne a été bonne. Elle ne se termine pas positivement mais elle reste bonne." Si le Club a longtemps contrôlé le match, il a plié dans le dernier quart d'heure en encaissant un but fatidique. "Nous avons mis une pression sur notre adversaire et avons compensé le manque de créativité en équipe. Nous avons concédé peu d'occasions et créé quelques opportunités mais nous aurions dû être plus efficaces." Rik De Mil a aussi évoqué la sortie sur blessure à la 57e de l'attaquant néerlandais Bas Dost. "Le staff médical l'examinera vendredi. Nous avons beaucoup demandé à ce groupe, également sur le plan physique. Cela a aussi un impact sur les résultats." (Belga)

Sans son staff technique et ses leaders techniques que sont, entre autres, Hans Vanaken, Noa Lang et Charles De Ketelaere, le Club a aussi vu Bas Dost sortir peu avant l'heure de jeu. "Tout le monde est déçu car nous savons que nous méritions plus", a avoué Rik De Mil, propulsé entraîneur ad interim après la mise en quarantaine de Philippe Clement. "Les joueurs méritaient plus. Mais c'est le football et nous devons l'accepter. La campagne européenne a été bonne. Elle ne se termine pas positivement mais elle reste bonne." Si le Club a longtemps contrôlé le match, il a plié dans le dernier quart d'heure en encaissant un but fatidique. "Nous avons mis une pression sur notre adversaire et avons compensé le manque de créativité en équipe. Nous avons concédé peu d'occasions et créé quelques opportunités mais nous aurions dû être plus efficaces." Rik De Mil a aussi évoqué la sortie sur blessure à la 57e de l'attaquant néerlandais Bas Dost. "Le staff médical l'examinera vendredi. Nous avons beaucoup demandé à ce groupe, également sur le plan physique. Cela a aussi un impact sur les résultats." (Belga)