Dauphin de son voisin Manchester City en Premier League, United apparait comme le favori à la victoire finale. Reversé de C1 après avoir terminé troisième de son groupe, les Red Devils devront écarter la surprenante équipe de Grenade s'ils veulent remporter un second trophée dans cette compétition après celui acquis en 2017, grâce à une victoire 2-0 contre l'Ajax en finale. De son côté, Grenade, encore en D2 espagnole il y a deux saisons et aujourd'hui 9e de Liga, a successivement éliminé Naples et Molde pour rejoindre les quarts à l'occasion de la première campagne européenne de son histoire. Pour Arsenal, seulement 10e de Premier League, cette compétition constitue le moyen de sauver une saison décevante, bien que commencée par une victoire dans le Community Shield. L'Europa League est aussi le meilleur moyen pour les Gunners, distancés du top 4 en championnat, de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. Pour y parvenir, ils devront d'abord éliminer le Slavia Prague, tombeurs de Leicester City et des Rangers, preuve que les Tchèques savent man?uvrer contre des cercles britanniques. Il y aurait pu avoir un club anglais supplémentaire si Tottenham n'avait pas sombré au retour contre le Dinamo Zagreb. Pourtant vainqueurs 2-0 à l'aller, les Spurs se sont inclinés 3-0 en Croatie après un triplé de Mislav Orsic. Le Dinamo est à la veille d'un défi de taille contre Villarreal, entraîné par l'expérimenté Unai Emery. Le technicien espagnol a remporté trois fois la compétition avec Séville. Le sous-marin jaune a éliminé en huitièmes le Dynamo Kiev, tombeur du Club de Bruges au tour précédent. Enfin, l'affiche de ces quarts est peut-être le duel entre l'Ajax et l'AS Rome. Les Amstellodamois restent sur une brillante série de dix victoires successives à domicile mais la Louve, dernier club italien encore en lice sur la scène européenne, aura des atouts à faire valoir. Les demi-finales sont prévues les 29 avril et 6 mai, avant la finale qui se tiendra à Gdansk, en Pologne, 26 mai. (Belga)

Dauphin de son voisin Manchester City en Premier League, United apparait comme le favori à la victoire finale. Reversé de C1 après avoir terminé troisième de son groupe, les Red Devils devront écarter la surprenante équipe de Grenade s'ils veulent remporter un second trophée dans cette compétition après celui acquis en 2017, grâce à une victoire 2-0 contre l'Ajax en finale. De son côté, Grenade, encore en D2 espagnole il y a deux saisons et aujourd'hui 9e de Liga, a successivement éliminé Naples et Molde pour rejoindre les quarts à l'occasion de la première campagne européenne de son histoire. Pour Arsenal, seulement 10e de Premier League, cette compétition constitue le moyen de sauver une saison décevante, bien que commencée par une victoire dans le Community Shield. L'Europa League est aussi le meilleur moyen pour les Gunners, distancés du top 4 en championnat, de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. Pour y parvenir, ils devront d'abord éliminer le Slavia Prague, tombeurs de Leicester City et des Rangers, preuve que les Tchèques savent man?uvrer contre des cercles britanniques. Il y aurait pu avoir un club anglais supplémentaire si Tottenham n'avait pas sombré au retour contre le Dinamo Zagreb. Pourtant vainqueurs 2-0 à l'aller, les Spurs se sont inclinés 3-0 en Croatie après un triplé de Mislav Orsic. Le Dinamo est à la veille d'un défi de taille contre Villarreal, entraîné par l'expérimenté Unai Emery. Le technicien espagnol a remporté trois fois la compétition avec Séville. Le sous-marin jaune a éliminé en huitièmes le Dynamo Kiev, tombeur du Club de Bruges au tour précédent. Enfin, l'affiche de ces quarts est peut-être le duel entre l'Ajax et l'AS Rome. Les Amstellodamois restent sur une brillante série de dix victoires successives à domicile mais la Louve, dernier club italien encore en lice sur la scène européenne, aura des atouts à faire valoir. Les demi-finales sont prévues les 29 avril et 6 mai, avant la finale qui se tiendra à Gdansk, en Pologne, 26 mai. (Belga)