Les hommes de Leekens s'étaient déjà imposés 0-3 à l'aller en Hongrie. Bruges n'a jamais été inquiété au cours de cette double-confrontation finalement remportée 7-1.

Le match débutait par une chaude alerte pour le Club Bruges quand, après trois minutes de jeu, Rezes bottait un coup-franc sur le montant du but de Jorgacevic. Larsen plaçait ensuite le Club sur du velours en ouvrant la marque après 25 minutes de jeu, de la tête sur un coup-franc de Refaelov. Si Szakaly égalisait pour Debrecen (34e), les Hongrois se retrouvaient à dix 6 minutes plus tard suite à l'exclusion de Rezes pour deux cartes jaunes (40e).

La seconde période débutait idéalement pour les hommes de Georges Leekens : après trois minutes, Vazquez poussait au fond des filets un ballon de Refaelov qui venait de s'écraser sur le montant du but de Verpecz (48e). Deux minutes plus tard, Tchité profitait d'une bonne passe de Vazquez pour tromper le portier hongrois et assurer la victoire du Club (60e). Bacca participait lui aussi à la fête en inscrivant son but à la 66e minute de jeu.

Racing Genk se reprend

Les Limbourgeois s'étaient inclinés 2-1 au match aller en Suisse. Un but de Jelle Vossen avait alors entretenu l'espoir de qualification.

Pour ce match de barrages retour, le Racing Genk a été aidé par son adversaire puisque Lucerne se retrouvait à dix après 37 minutes de jeu suite à l'exclusion de Rangelov pour un geste de mauvaise humeur envers Nadson. Deux minutes plus tard, Leczano devait quitter le terrain, blessé.

Les Limbourgeois faisaient la différence après 11 minutes en seconde période. Jelle Vossen servait l'Espagnol Dani Fernandez qui ne laissait aucune chance à Zibung (56e). Dani est arrivé à Genk cet été, après que son contrat à Feyenoord n'a pas été prolongé.

Masika a tué tout suspense en fin de partie. Monté au jeu à la 86e, il n'a mis que deux minutes pour trouver le chemin des filets et assurer la qualifications de son équipe.

Le tirage au sort des poules de l'Europa League a lieu ce vendredi.

Lokeren éliminé

Le Sporting Lokeren s'était imposé 2-1 au match aller. Ce match retour débutait difficilement pour les hommes de Peter Maes, qui subissaient les offensives de Pilzen. C'est au moment où Lokeren équilibrait les échanges que les Tchèques trouvaient l'ouverture, d'une reprise de la tête signée Bakos (37e). C'est ce même joueur qui avait inscrit le but de l'espoir pour Pilzen au match aller au Stade Roi Baudouin à Bruxelles.

Les joueurs tchèques entamaient la seconde période comme la première, en mettant la pression sur la défense de Lokeren. Rajtoral passait tout près de doubler la mise (53e). Lokeren poussait en fin de partie pour inscrire un but qui l'aurait qualifié, sans succès. Une tête de De Pauw passait juste à côté du but de Kozacik dans les arrêts de jeu (94e). Le vainqueur de la Coupe de Belgique quitte donc prématurément la scène européenne, avant la phase de poules.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Les hommes de Leekens s'étaient déjà imposés 0-3 à l'aller en Hongrie. Bruges n'a jamais été inquiété au cours de cette double-confrontation finalement remportée 7-1. Le match débutait par une chaude alerte pour le Club Bruges quand, après trois minutes de jeu, Rezes bottait un coup-franc sur le montant du but de Jorgacevic. Larsen plaçait ensuite le Club sur du velours en ouvrant la marque après 25 minutes de jeu, de la tête sur un coup-franc de Refaelov. Si Szakaly égalisait pour Debrecen (34e), les Hongrois se retrouvaient à dix 6 minutes plus tard suite à l'exclusion de Rezes pour deux cartes jaunes (40e). La seconde période débutait idéalement pour les hommes de Georges Leekens : après trois minutes, Vazquez poussait au fond des filets un ballon de Refaelov qui venait de s'écraser sur le montant du but de Verpecz (48e). Deux minutes plus tard, Tchité profitait d'une bonne passe de Vazquez pour tromper le portier hongrois et assurer la victoire du Club (60e). Bacca participait lui aussi à la fête en inscrivant son but à la 66e minute de jeu. Racing Genk se reprend Les Limbourgeois s'étaient inclinés 2-1 au match aller en Suisse. Un but de Jelle Vossen avait alors entretenu l'espoir de qualification. Pour ce match de barrages retour, le Racing Genk a été aidé par son adversaire puisque Lucerne se retrouvait à dix après 37 minutes de jeu suite à l'exclusion de Rangelov pour un geste de mauvaise humeur envers Nadson. Deux minutes plus tard, Leczano devait quitter le terrain, blessé. Les Limbourgeois faisaient la différence après 11 minutes en seconde période. Jelle Vossen servait l'Espagnol Dani Fernandez qui ne laissait aucune chance à Zibung (56e). Dani est arrivé à Genk cet été, après que son contrat à Feyenoord n'a pas été prolongé. Masika a tué tout suspense en fin de partie. Monté au jeu à la 86e, il n'a mis que deux minutes pour trouver le chemin des filets et assurer la qualifications de son équipe. Le tirage au sort des poules de l'Europa League a lieu ce vendredi. Lokeren éliminé Le Sporting Lokeren s'était imposé 2-1 au match aller. Ce match retour débutait difficilement pour les hommes de Peter Maes, qui subissaient les offensives de Pilzen. C'est au moment où Lokeren équilibrait les échanges que les Tchèques trouvaient l'ouverture, d'une reprise de la tête signée Bakos (37e). C'est ce même joueur qui avait inscrit le but de l'espoir pour Pilzen au match aller au Stade Roi Baudouin à Bruxelles. Les joueurs tchèques entamaient la seconde période comme la première, en mettant la pression sur la défense de Lokeren. Rajtoral passait tout près de doubler la mise (53e). Lokeren poussait en fin de partie pour inscrire un but qui l'aurait qualifié, sans succès. Une tête de De Pauw passait juste à côté du but de Kozacik dans les arrêts de jeu (94e). Le vainqueur de la Coupe de Belgique quitte donc prématurément la scène européenne, avant la phase de poules. Sportfootmagazine.be, avec Belga