Auteurs d'un bon match aller mais incapables de concrétiser (0-0), les Gantois arrivaient en France avec de l'ambition. Ils ont toutefois été refroidis rapidement avec un but Bordelais après dix minutes de jeu seulement. Kamano perçait alors la défense de Gand en plein axe sur un bel assist de l'ancien de Zulte Waregem Lukas Lerager. Une douche froide pour l'équipe d'Yves Vanderhaeghe qui pouvait cependant se permettre de ne pas céder à la panique. Une égalisation aurait en effet offert la qualification aux Buffalo's. Gand a donc essayé, timidement, de revenir au score et à notamment fait le forcing en début de deuxième période. Bordeaux, qui a changé quatre joueurs par rapport au match aller, s'est défendu avec discipline et a attendu le bon moment pour mordre en contre. L'occasion s'est présentée à la 64e minute quand Plastun a accroché nettement Kalu dans le rectangle. Jimmy Briand ne s'est pas fait prier pour transformer le penalty et faire 2-0. Un écart que La Gantoise ne résorbera plus. (Belga)

Auteurs d'un bon match aller mais incapables de concrétiser (0-0), les Gantois arrivaient en France avec de l'ambition. Ils ont toutefois été refroidis rapidement avec un but Bordelais après dix minutes de jeu seulement. Kamano perçait alors la défense de Gand en plein axe sur un bel assist de l'ancien de Zulte Waregem Lukas Lerager. Une douche froide pour l'équipe d'Yves Vanderhaeghe qui pouvait cependant se permettre de ne pas céder à la panique. Une égalisation aurait en effet offert la qualification aux Buffalo's. Gand a donc essayé, timidement, de revenir au score et à notamment fait le forcing en début de deuxième période. Bordeaux, qui a changé quatre joueurs par rapport au match aller, s'est défendu avec discipline et a attendu le bon moment pour mordre en contre. L'occasion s'est présentée à la 64e minute quand Plastun a accroché nettement Kalu dans le rectangle. Jimmy Briand ne s'est pas fait prier pour transformer le penalty et faire 2-0. Un écart que La Gantoise ne résorbera plus. (Belga)