Malgré le malheureux but tardif qui a empêché le Sporting bruxellois de prendre les trois points à Saint-Etienne, Anderlecht se présentait en Allemagne en qualité de leader du groupe C grâce à une meilleure différence de buts que Mayence. René Weiler, qui a aligné trois défenseurs axiaux, a vu son équipe rapidement menée à la marque. En effet, Olivier Deschacht a provoqué un penalty suite à un tacle irrégulier sur Pablo De Blasis. Le Turc Yunus Malli s'est chargé de la transformation (1-0, 10e). Mayence a manqué le 2-0, la frappe de Karim Onisiwo venant frapper le poteau (22e). Cependant, Sofiane Hanni a hérité de deux occasions franches, sans jamais parvenir à tromper Joans Lössl. Après une belle parade de Roef devant De Blasis (51e), Anderlecht est revenu dans la partie grâce à l'inévitable Teodorczyk. L'attaquant polonais a profité d'un centre parfait d'Hanni pour tromper Lössl d'une tête au petit rectangle (1-1, 65e). Dans l'autre rencontre du groupe, Saint-Etienne s'est imposé sur le plus petit des écarts contre Qabala (1-0) grâce à un but contre son camp de Ricardinho (70e). Au classement, Anderlecht (5 pts) reste en tête du groupe grâce à une meilleure différence de buts que Mayence et Saint-Etienne, qui comptent également 5 unités. Qabala ferme la marche (0). (Belga)

Malgré le malheureux but tardif qui a empêché le Sporting bruxellois de prendre les trois points à Saint-Etienne, Anderlecht se présentait en Allemagne en qualité de leader du groupe C grâce à une meilleure différence de buts que Mayence. René Weiler, qui a aligné trois défenseurs axiaux, a vu son équipe rapidement menée à la marque. En effet, Olivier Deschacht a provoqué un penalty suite à un tacle irrégulier sur Pablo De Blasis. Le Turc Yunus Malli s'est chargé de la transformation (1-0, 10e). Mayence a manqué le 2-0, la frappe de Karim Onisiwo venant frapper le poteau (22e). Cependant, Sofiane Hanni a hérité de deux occasions franches, sans jamais parvenir à tromper Joans Lössl. Après une belle parade de Roef devant De Blasis (51e), Anderlecht est revenu dans la partie grâce à l'inévitable Teodorczyk. L'attaquant polonais a profité d'un centre parfait d'Hanni pour tromper Lössl d'une tête au petit rectangle (1-1, 65e). Dans l'autre rencontre du groupe, Saint-Etienne s'est imposé sur le plus petit des écarts contre Qabala (1-0) grâce à un but contre son camp de Ricardinho (70e). Au classement, Anderlecht (5 pts) reste en tête du groupe grâce à une meilleure différence de buts que Mayence et Saint-Etienne, qui comptent également 5 unités. Qabala ferme la marche (0). (Belga)