Les Roulariens n'ont finalement pas aligné Tomas Rousseau qui n'avait pas reçu de licence de la fédération malgré la décision de justice de vendredi qui l'autorisait à jouer. Ils ont malgré cela mené deux sets à rien 25-22 et 25-23 avant de perdre les trois suivants 16-25, 19-25 et 13-15. On soulignera que les cinq rencontres de cette finale ont été remportées par l'équipe visiteuse. L'avantage du terrain gagné par Roulers à l'issue de la phase régulière n'aura pas permis aux Flandriens d'enlever un 12e titre de champion de Belgique. Le 27 avril, Maaseik avait connu un excellent départ dans cette série finale. Le club limbourgeois s'était imposé 2-3 à Roulers. Les Roulariens ont gagné toujours au 5e set (2-3) la 2e manche à Maaseik le 1er mai. Samedi dernier (4 mai), au Schiervelde, les Limbourgeois avaient repris l'avance (2-1) en gagnant 0-3 avant de se faire de nouveau surprendre mercredi (8 mai) par les Roulariens 2-3. La saison dernière Maaseik avait mis fin à une série de cinq titres consécutifs de Roulers. (Belga)