Toujours privés de Muya et Lichodzijewski, les Bruxellois manquaient leur début de rencontre ce dont profita Willebroek. Les Anversois prenaient déjà huit unités d'avance après le premier quart: 18-26. Mal en point après les deux revers concédé face à Limbourg United le week-end dernier, le Brussels peinait à réagir et laissait filer son adversaire. Au repos, les joueurs de Laurent Monier étaient menés de 16 points : 35-51. Les Bruxellois, sous l'impulsion de Mike Smith, amorçaient un retour et réduisaient l'écart à dix points avant les dix dernières minutes : 61-71. Seulement, Yves Defraigne, le coach des Anversois, pouvait compter sur un très bon Ashton Gibbs. Le meneur américain compilait 28 points et 5 assists pour assurer la victoire des Kangourous : 73-94. Au classement, Willebroek rejoint Limbourg United à la sixième place avec onze victoires et prend ses distances sur le Brussels, huitième avec huit victoires. (Belga)

Toujours privés de Muya et Lichodzijewski, les Bruxellois manquaient leur début de rencontre ce dont profita Willebroek. Les Anversois prenaient déjà huit unités d'avance après le premier quart: 18-26. Mal en point après les deux revers concédé face à Limbourg United le week-end dernier, le Brussels peinait à réagir et laissait filer son adversaire. Au repos, les joueurs de Laurent Monier étaient menés de 16 points : 35-51. Les Bruxellois, sous l'impulsion de Mike Smith, amorçaient un retour et réduisaient l'écart à dix points avant les dix dernières minutes : 61-71. Seulement, Yves Defraigne, le coach des Anversois, pouvait compter sur un très bon Ashton Gibbs. Le meneur américain compilait 28 points et 5 assists pour assurer la victoire des Kangourous : 73-94. Au classement, Willebroek rejoint Limbourg United à la sixième place avec onze victoires et prend ses distances sur le Brussels, huitième avec huit victoires. (Belga)