Son coach avait officiellement annoncé le 22 janvier dernier qu'il quitterait le club en fin de saison après 12 ans de bons et loyaux services. Ce départ est susceptible d'entraîner également une relégation du club qui continuerait en TDM1, l'antichambre de la division 1. Le gros point noir du club bruxellois depuis des années réside dans l'absence persistante de nouvelle salle, promise à plusieurs reprises, qui lui permettrait de grandir et de franchir un nouveau cap. "Notre club restera et doit rester en première division pour l'écosystème sportif de notre ville et de la Région", a affirmé lundi soir l'échevin des Sports Benoît Hellings, interrogé au conseil communal par Mathias Vanden Borre (N-VA). "Nous essayons d'aboutir rapidement à un accord pour le remplacement des tribunes existantes et pour des tribunes supplémentaires. C'est déjà inscrit dans le budget 2020", a-t-il souligné. L'échevin a par ailleurs expliqué que la Ville maintenait son soutien au club via un subside de 300.000 euros par an et l'octroi de primes de prestation en cas d'accès aux playoffs et de participation aux compétitions européennes. "Le club de basket du Brussels est le seul club sportif qui peut nous amener un titre à court terme", a-t-il souligné. (Belga)

Son coach avait officiellement annoncé le 22 janvier dernier qu'il quitterait le club en fin de saison après 12 ans de bons et loyaux services. Ce départ est susceptible d'entraîner également une relégation du club qui continuerait en TDM1, l'antichambre de la division 1. Le gros point noir du club bruxellois depuis des années réside dans l'absence persistante de nouvelle salle, promise à plusieurs reprises, qui lui permettrait de grandir et de franchir un nouveau cap. "Notre club restera et doit rester en première division pour l'écosystème sportif de notre ville et de la Région", a affirmé lundi soir l'échevin des Sports Benoît Hellings, interrogé au conseil communal par Mathias Vanden Borre (N-VA). "Nous essayons d'aboutir rapidement à un accord pour le remplacement des tribunes existantes et pour des tribunes supplémentaires. C'est déjà inscrit dans le budget 2020", a-t-il souligné. L'échevin a par ailleurs expliqué que la Ville maintenait son soutien au club via un subside de 300.000 euros par an et l'octroi de primes de prestation en cas d'accès aux playoffs et de participation aux compétitions européennes. "Le club de basket du Brussels est le seul club sportif qui peut nous amener un titre à court terme", a-t-il souligné. (Belga)