Une finale serrée face à une belle équipe montoise qui n'a jamais rien lâché. "Quand on joue une finale, il faut toujours essayer de trouver cette motivation qui vous pousse vers la victoire. Mons a bien joué mais je pense qu'on mérite ce titre." Le coach ostendais est également revenu sur sa relation avec Dusan Djordjevic, avec qui il a remporté ces dix titres, mais aussi sur Loïc Schwartz, MVP, meilleur joueur, de cette série finale. "Dusan, c'est mon bras droit, mon bras gauche, mon corps et mon esprit. Il est tout pour moi. Quant à Loïc Schwartz, il vient de livrer la meilleure saison de sa carrière. Il a montré qu'il était un vrai bon joueur de basket. Quand on voit le joueur qu'il était quand il est arrivé et où il en est maintenant, c'est devenu quelqu'un de mature et il peut être fier de son développement." (Belga)

Une finale serrée face à une belle équipe montoise qui n'a jamais rien lâché. "Quand on joue une finale, il faut toujours essayer de trouver cette motivation qui vous pousse vers la victoire. Mons a bien joué mais je pense qu'on mérite ce titre." Le coach ostendais est également revenu sur sa relation avec Dusan Djordjevic, avec qui il a remporté ces dix titres, mais aussi sur Loïc Schwartz, MVP, meilleur joueur, de cette série finale. "Dusan, c'est mon bras droit, mon bras gauche, mon corps et mon esprit. Il est tout pour moi. Quant à Loïc Schwartz, il vient de livrer la meilleure saison de sa carrière. Il a montré qu'il était un vrai bon joueur de basket. Quand on voit le joueur qu'il était quand il est arrivé et où il en est maintenant, c'est devenu quelqu'un de mature et il peut être fier de son développement." (Belga)