Après un premier quart-temps équilibré (17-16), les tenantes du titre ont accéléré dans le deuxième acte, sous l'impulsion de Jonquel Jones (20 points, 11 rebonds, 5 passes, 4 interceptions et 4 contres) pour passer à 39-47 à la pause. Au retour des vestiaires, les coéquipières d'Emma Meesseman ont continué sur leur lancée pour prendre le large (50-65) après 30 minutes. Les dix dernières minutes n'ont pas permis à Prague de revenir, tant les Russes ont géré cette fin de match 77-90. La Belgian Cat Emma Meesseman a ponctué la rencontre avec 8 points (4/9 à 2 points), 7 rebonds, 2 passes, 1 interception et 1 contre en 24 minutes. Au classement, les Russes d'Ekaterinburg sont toujours en tête de leur groupe avec 11 victoires en autant de rencontres. Les quatre meilleures équipes de chaque groupe, composé de huit formations, seront qualifiées pour la phase finale de l'Euroligue. Les équipes classées 5e et 6e seront reversées en Eurocoupe. (Belga)

Après un premier quart-temps équilibré (17-16), les tenantes du titre ont accéléré dans le deuxième acte, sous l'impulsion de Jonquel Jones (20 points, 11 rebonds, 5 passes, 4 interceptions et 4 contres) pour passer à 39-47 à la pause. Au retour des vestiaires, les coéquipières d'Emma Meesseman ont continué sur leur lancée pour prendre le large (50-65) après 30 minutes. Les dix dernières minutes n'ont pas permis à Prague de revenir, tant les Russes ont géré cette fin de match 77-90. La Belgian Cat Emma Meesseman a ponctué la rencontre avec 8 points (4/9 à 2 points), 7 rebonds, 2 passes, 1 interception et 1 contre en 24 minutes. Au classement, les Russes d'Ekaterinburg sont toujours en tête de leur groupe avec 11 victoires en autant de rencontres. Les quatre meilleures équipes de chaque groupe, composé de huit formations, seront qualifiées pour la phase finale de l'Euroligue. Les équipes classées 5e et 6e seront reversées en Eurocoupe. (Belga)