Invaincu depuis le début de la compétition (deux matchs et deux victoires), Valence n'a pas été en mesure d'enchaîner un troisième succès consécutif. Pourtant, en première mi-temps, les coéquipiers du meneur belge Sam Van Rossom prenaient le meilleur départ. Dans le sillage d'un très bon Bojan Dubljevic (13 points et 8 rebonds), les locaux prenaient les commandes (19-16 et 35-33 à la pause). Le retour des vestiaires fut par contre beaucoup plus compliqué pour les joueurs de Valence. Nick Calathès (14 points et 5 passes) et Roland Smits (15 points et 7 rebonds) étaient au four et moulin. Les locaux encaissaient un 9-21 fatal dans ce troisième acte. Pointés à 10 unités (44-54), les coéquipiers de Sam van Rossom ne baissaient pas les bras et revenaient à six unités (60-66) mais il était trop tard pour revendiquer la victoire (66-71). Le meneur des Belgian Lions, l'équipe nationale belge de basket, Sam Van Rossom, termine la rencontre avec 6 points (3/4 à 2 pts et 0/3 à 3 pts) et 2 passes en 17 minutes. Valence et Barcelone s'affichent à présent avec le même bilan de deux victoires pour une défaite. La semaine prochaine, Valence doit accueillir les Russes du Zenit Saint-Petersbourg mais le match est entre parenthèses à la suite de cas de Covid-19 détectés chez les Russes. Pour rappel, les huit meilleures équipes (sur 18) seront qualifiées pour les playoffs de la compétition. (Belga)

Invaincu depuis le début de la compétition (deux matchs et deux victoires), Valence n'a pas été en mesure d'enchaîner un troisième succès consécutif. Pourtant, en première mi-temps, les coéquipiers du meneur belge Sam Van Rossom prenaient le meilleur départ. Dans le sillage d'un très bon Bojan Dubljevic (13 points et 8 rebonds), les locaux prenaient les commandes (19-16 et 35-33 à la pause). Le retour des vestiaires fut par contre beaucoup plus compliqué pour les joueurs de Valence. Nick Calathès (14 points et 5 passes) et Roland Smits (15 points et 7 rebonds) étaient au four et moulin. Les locaux encaissaient un 9-21 fatal dans ce troisième acte. Pointés à 10 unités (44-54), les coéquipiers de Sam van Rossom ne baissaient pas les bras et revenaient à six unités (60-66) mais il était trop tard pour revendiquer la victoire (66-71). Le meneur des Belgian Lions, l'équipe nationale belge de basket, Sam Van Rossom, termine la rencontre avec 6 points (3/4 à 2 pts et 0/3 à 3 pts) et 2 passes en 17 minutes. Valence et Barcelone s'affichent à présent avec le même bilan de deux victoires pour une défaite. La semaine prochaine, Valence doit accueillir les Russes du Zenit Saint-Petersbourg mais le match est entre parenthèses à la suite de cas de Covid-19 détectés chez les Russes. Pour rappel, les huit meilleures équipes (sur 18) seront qualifiées pour les playoffs de la compétition. (Belga)