C'est la quatrième fois qu'Emma Meesseman enlève la principale compétition continentale de basket. Contre les Espagnoles, la Belgian Cat a compilé 19 points (5/9 aux tirs), 8 rebonds, 3 assists, 1 interception et 1 bloc. Les Russes ont pourtant été rapidement menées 21-9 par les Espagnoles. Mais Ekaterinbourg a réagi en inscrivant 11 points de rang pour recoller à 21-20 avant de rentrer aux vestiaires avec un viatique de 9 points. Fortes de leur expérience, les Russes ont géré leur avance en seconde mi-temps. En demi-finales, Ekaterinbourg s'était imposé 88-84 contre les Turques du Fenerbahce. Les joueuses locales ont remporté le match pour la 3e place en prenant la mesure des Hongroises de Sopron (64-58). Après trois titres en 2016, 2018 et 2019, l'intérieure flandrienne égale donc Ann Wauters avec un 4e sacre. Wauters s'était imposée avec Valenciennes (2002 et 2004), Samara (2005) et Ros Casares Valence (2012). C'est le 6e sacre en Euroligue pour Ekaterinbourg après ceux acquis en 2003, 2013, 2016, 2018 et 2019. Emma Meesseman a été élue dans le meilleur cinq de la saison cette semaine en Euroligue et fut MVP du Final Four en 2018. (Belga)

C'est la quatrième fois qu'Emma Meesseman enlève la principale compétition continentale de basket. Contre les Espagnoles, la Belgian Cat a compilé 19 points (5/9 aux tirs), 8 rebonds, 3 assists, 1 interception et 1 bloc. Les Russes ont pourtant été rapidement menées 21-9 par les Espagnoles. Mais Ekaterinbourg a réagi en inscrivant 11 points de rang pour recoller à 21-20 avant de rentrer aux vestiaires avec un viatique de 9 points. Fortes de leur expérience, les Russes ont géré leur avance en seconde mi-temps. En demi-finales, Ekaterinbourg s'était imposé 88-84 contre les Turques du Fenerbahce. Les joueuses locales ont remporté le match pour la 3e place en prenant la mesure des Hongroises de Sopron (64-58). Après trois titres en 2016, 2018 et 2019, l'intérieure flandrienne égale donc Ann Wauters avec un 4e sacre. Wauters s'était imposée avec Valenciennes (2002 et 2004), Samara (2005) et Ros Casares Valence (2012). C'est le 6e sacre en Euroligue pour Ekaterinbourg après ceux acquis en 2003, 2013, 2016, 2018 et 2019. Emma Meesseman a été élue dans le meilleur cinq de la saison cette semaine en Euroligue et fut MVP du Final Four en 2018. (Belga)