L'intérieure flandrienne a eu un gros impact sur le jeu en seconde période y inscrivant 14 de ses 16 points lors des 20 dernières minutes pour finir avec un double-double au compteur: 16 points et 12 rebonds (6/8 à 2pts, 4/4 aux lancers). Tenant du titre avec Emma Meesseman déjà, Ekaterinburg avait été battu à la surprise générale par Fenerbahce en demi-finales vendredi. Le club turc joue en finale dimanche contre l'autre équipe russe, qualifiée pour cette Finale à 4, le Dynamo Koursk. Aucun club n'a réussi à conserver le trophée depuis sept ans. Le Spartak Moscou est le dernier à l'avoir fait en remportant la compétition quatre fois d'affilée de 2007 à 2010. Ekaterinburg fut champion d'Europe en 2016, 2013 et 2003 et finaliste en 2015 face à l'USK Prague, mais le club de l'Oural a plutôt été abonné à la 3e place sur le podium. Eka a en effet trusté cette 3e place à 7 reprises sur les 10 dernières éditions. (Belga)

L'intérieure flandrienne a eu un gros impact sur le jeu en seconde période y inscrivant 14 de ses 16 points lors des 20 dernières minutes pour finir avec un double-double au compteur: 16 points et 12 rebonds (6/8 à 2pts, 4/4 aux lancers). Tenant du titre avec Emma Meesseman déjà, Ekaterinburg avait été battu à la surprise générale par Fenerbahce en demi-finales vendredi. Le club turc joue en finale dimanche contre l'autre équipe russe, qualifiée pour cette Finale à 4, le Dynamo Koursk. Aucun club n'a réussi à conserver le trophée depuis sept ans. Le Spartak Moscou est le dernier à l'avoir fait en remportant la compétition quatre fois d'affilée de 2007 à 2010. Ekaterinburg fut champion d'Europe en 2016, 2013 et 2003 et finaliste en 2015 face à l'USK Prague, mais le club de l'Oural a plutôt été abonné à la 3e place sur le podium. Eka a en effet trusté cette 3e place à 7 reprises sur les 10 dernières éditions. (Belga)