Dans un match important, les Brainoises réalisaient une entame catastrophique avec de nombreux tirs ratés et seulement huit points marqués dans le premier quart-temps. En face, Venise était un peu plus en réussite et prenait dix unités d'avance après les dix premières minutes (8-18). Sous l'impulsion de leur pivot américaine Rebecca Tobin, les Castors retrouvaient de l'allant en attaque mais aussi en défense. Ce qui leur permettait de revenir à égalité au repos (28-28). Les deux équipes se livraient un gros combat et la réussite n'était pas au rendez-vous que ce soit pour Braine ou pour Venise. Les Italiennes prenaient néanmoins trois points d'avance avant le dernier quart-temps (38-41). Le dernier quart-temps se jouait à couteaux tirés mais c'est Venise qui gérait mieux les dernières minutes pour s'imposer 58-61. Une défaite qui risque de peser lourd dans la balance pour Braine qui n'a plus son sort entre ses mains. Les Brainoises chutent en effet à la septième place et devront gagner au moins un de leur deux derniers matches. Tout en espérant que soir Venise, soit Riga n'en gagne plus un seul. Dans le même groupe, Emma Meesseman et Ekaterinburg se sont facilement imposés 87-67 face à Riga. Meesseman a compilé 6 points, 3 rebonds et 4 assists en 21 minutes. Dans le groupe B, Julie Allemand et Lyon l'ont emporté de justesse 78-77 dans le duel franco-français face à Montpellier, coaché par le Liégeois Thibaut Petit. Allemand a inscrit 10 points tout en ajoutant 8 assists et 3 rebonds. Les quatre premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale. Les équipes classées cinquième et sixième sont repêchées en Eurocup. (Belga)

Dans un match important, les Brainoises réalisaient une entame catastrophique avec de nombreux tirs ratés et seulement huit points marqués dans le premier quart-temps. En face, Venise était un peu plus en réussite et prenait dix unités d'avance après les dix premières minutes (8-18). Sous l'impulsion de leur pivot américaine Rebecca Tobin, les Castors retrouvaient de l'allant en attaque mais aussi en défense. Ce qui leur permettait de revenir à égalité au repos (28-28). Les deux équipes se livraient un gros combat et la réussite n'était pas au rendez-vous que ce soit pour Braine ou pour Venise. Les Italiennes prenaient néanmoins trois points d'avance avant le dernier quart-temps (38-41). Le dernier quart-temps se jouait à couteaux tirés mais c'est Venise qui gérait mieux les dernières minutes pour s'imposer 58-61. Une défaite qui risque de peser lourd dans la balance pour Braine qui n'a plus son sort entre ses mains. Les Brainoises chutent en effet à la septième place et devront gagner au moins un de leur deux derniers matches. Tout en espérant que soir Venise, soit Riga n'en gagne plus un seul. Dans le même groupe, Emma Meesseman et Ekaterinburg se sont facilement imposés 87-67 face à Riga. Meesseman a compilé 6 points, 3 rebonds et 4 assists en 21 minutes. Dans le groupe B, Julie Allemand et Lyon l'ont emporté de justesse 78-77 dans le duel franco-français face à Montpellier, coaché par le Liégeois Thibaut Petit. Allemand a inscrit 10 points tout en ajoutant 8 assists et 3 rebonds. Les quatre premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale. Les équipes classées cinquième et sixième sont repêchées en Eurocup. (Belga)