L'Union belge de football (URBSFA), a répondu à la lettre ouverte adressée fin février par Test-Achats, mais cette réponse ne satisfait pas l'organisation de défense des consommateurs. "Le courrier de l'Union belge ne comporte aucun élément neuf", détaille le porte-parole de Test-Achats, Jean-Philippe Ducart. "Il n'y a aucune explication sur le fait que des personnes inscrites sur le tard dans le système aient obtenu des tickets alors que des supporters censés être prioritaires étaient toujours lésés." En ce qui concerne les tickets qui ont pu être dégagés dans un deuxième temps, mais en catégorie supérieure et donc à des tarifs plus élevés, Test-Achats s'insurge que l'Union belge n'ait "jamais communiqué que les catégories les plus basses étaient épuisées, ce qui semble être le cas". "Le paquet de 10.000 places supplémentaires ne répond pas à l'attente des supporters rassemblés au sein du club 1895. L'Union belge a fait des promesses qui ne pouvaient pas être tenues", conclut M. Ducart. (Belga)

L'Union belge de football (URBSFA), a répondu à la lettre ouverte adressée fin février par Test-Achats, mais cette réponse ne satisfait pas l'organisation de défense des consommateurs. "Le courrier de l'Union belge ne comporte aucun élément neuf", détaille le porte-parole de Test-Achats, Jean-Philippe Ducart. "Il n'y a aucune explication sur le fait que des personnes inscrites sur le tard dans le système aient obtenu des tickets alors que des supporters censés être prioritaires étaient toujours lésés." En ce qui concerne les tickets qui ont pu être dégagés dans un deuxième temps, mais en catégorie supérieure et donc à des tarifs plus élevés, Test-Achats s'insurge que l'Union belge n'ait "jamais communiqué que les catégories les plus basses étaient épuisées, ce qui semble être le cas". "Le paquet de 10.000 places supplémentaires ne répond pas à l'attente des supporters rassemblés au sein du club 1895. L'Union belge a fait des promesses qui ne pouvaient pas être tenues", conclut M. Ducart. (Belga)