Les Belges ont ouvert leur tournoi à Manchester dimanche soir par un match nul 1-1 contre l'Islande. Jeudi, elles joueront une deuxième fois, cette fois-ci face à la France à Rotherham. Lundi et mardi, les Flames restent dans leur camp de base à l'hôtel Kilhey Court de Wigan. Mercredi, elles se rendront à Rotherham, où elles s'entraîneront au New York Stadium, avant de passer la nuit sur place à la veille du match contre la France. Après la rencontre, qui commence à 21h00 (heure belge), elles retourneront à Wigan dans la soirée, pour un trajet d'environ 130 km. Lundi, les Red Flames suivront un programme léger dans le but de récupérer au maximum des efforts fournis contre l'Islande. "Les filles qui n'ont pas joué auront une séance d'entraînement. Nous allons faire quelques exercices dans la salle de gym, un peu de vélo, nous faire masser. Ensuite, nous discuterons du match et nous pourrons voir notre famille", a expliqué Tessa Wullaert dimanche soir après le match contre l'Islande. (Belga)

Les Belges ont ouvert leur tournoi à Manchester dimanche soir par un match nul 1-1 contre l'Islande. Jeudi, elles joueront une deuxième fois, cette fois-ci face à la France à Rotherham. Lundi et mardi, les Flames restent dans leur camp de base à l'hôtel Kilhey Court de Wigan. Mercredi, elles se rendront à Rotherham, où elles s'entraîneront au New York Stadium, avant de passer la nuit sur place à la veille du match contre la France. Après la rencontre, qui commence à 21h00 (heure belge), elles retourneront à Wigan dans la soirée, pour un trajet d'environ 130 km. Lundi, les Red Flames suivront un programme léger dans le but de récupérer au maximum des efforts fournis contre l'Islande. "Les filles qui n'ont pas joué auront une séance d'entraînement. Nous allons faire quelques exercices dans la salle de gym, un peu de vélo, nous faire masser. Ensuite, nous discuterons du match et nous pourrons voir notre famille", a expliqué Tessa Wullaert dimanche soir après le match contre l'Islande. (Belga)