La Bosnienne Lana Pudar a été titrée en 57.56 devant deux Russes, Daria Klepikova (58.07) et Anastasiia Markova (58.73). Vanotterdijk a manqué le podium pour 21 centièmes. La nageuse du DMB s'était qualifiée avec le cinquième temps des demi-finales (59.60). Elle dispose d'un record personnel en 58.30, non loin du record de Belgique de Kimberly Buys (57.91). Samedi, Vanotterdijk avait décroché le bronze sur 50m papillon, devancée par Klepikova, titrée, et Pudar. Dimanche matin, Vanotterdijk avait participé, comme troisième relayeuse (1:01.96), au relais féminin 4x100m quatre nages, aux côtés de Fleur Verdonck (1:04.24), Ambre Franquinet (1:11.79) et Marie-Ali Witters (59.25). Huitièmes de leur série en 4:17.24, les Belges ont été éliminées avec le 15e temps total, sur 18 nations au départ. Il fallait finir dans le top-8 pour accéder à la finale. (Belga)

La Bosnienne Lana Pudar a été titrée en 57.56 devant deux Russes, Daria Klepikova (58.07) et Anastasiia Markova (58.73). Vanotterdijk a manqué le podium pour 21 centièmes. La nageuse du DMB s'était qualifiée avec le cinquième temps des demi-finales (59.60). Elle dispose d'un record personnel en 58.30, non loin du record de Belgique de Kimberly Buys (57.91). Samedi, Vanotterdijk avait décroché le bronze sur 50m papillon, devancée par Klepikova, titrée, et Pudar. Dimanche matin, Vanotterdijk avait participé, comme troisième relayeuse (1:01.96), au relais féminin 4x100m quatre nages, aux côtés de Fleur Verdonck (1:04.24), Ambre Franquinet (1:11.79) et Marie-Ali Witters (59.25). Huitièmes de leur série en 4:17.24, les Belges ont été éliminées avec le 15e temps total, sur 18 nations au départ. Il fallait finir dans le top-8 pour accéder à la finale. (Belga)